...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


Hello, i'm ♕ Invité

MessageSujet: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 12:18

DREAMY
feat. Rihanna


THE INFORMATION

+ immatriculation :
A25896734853 (Hors Série)
+ date de fabrication :
25 Avril 2019
+ agence :
N.E.C.R.A
+ groupe :
CONTAMINATED



More about
your charactere


biographie

Il me voulait absolument parfaite. C’était ce qu’il avait commandé. Une chose parfaite, aussi bien physiquement que moralement. Une compagne, pour remplacer sa femme qui s’était barrée avec un autre. Il avait des thunes à dépenser, de l’argent à jeter par les fenêtres et il m’a payé cher. Il leur a dit de m'installer des programmes en masse, à en faire péter la caboche de n’importe quel I.A et encore. Il n’était même pas satisfait. Je n’étais pas assez parfaite pour lui. Il a pété un scandale même pas deux jours après que je me sois installée chez lui. Il voulait la perfection, il voulait le grand, le beau, le sublime même. Moi, je n’étais que le moyen, à ses yeux. Pourtant, je savais faire une montagne de choses. Mais je n’étais pas assez humaine, qu’il disait. Je ne ressemblais pas assez à sa nana. Et moi, je m’en foutais au fond. J’écoutais les ordres, je faisais ce qu’on me disait, c’était cool. Une vie d’I.A en somme. Il m’ordonnait, j’obéissais et ça l’a gavé. Je ne sais pas trop comment, ni pourquoi, mais moi aussi ça a fini par me souler. Ça a fini par me fatiguer qu’il me fasse constamment des mises à jour, qu’il m’installe toujours plus de programmes dans sa grande quête du parfait. Combien de fois a-t-il changé la couleur de mes yeux ? Celle de mes cheveux ? Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais un jour je lui ai dis « non ». Simplement « non » je ne voulais plus assimiler tellement de choses que ça me rendait contradictoire. Je ne voulais plus qu’il touche à la couleur de mes yeux, à la couleur de mes cheveux, ni à leur longueur. Je ressentais de la colère. Oui, c’était ça, j’étais en colère parce que je n’étais que sa poupée qu’il avait payé une fortune. Un robot ne devrait pas pouvoir ressentir. Et pourtant, moi, je ressentais. J’aurais simplement voulu savoir pourquoi.

Au départ, j’essayais de ne pas faire attention à ça. Je me disais que ce devait être à cause d’une énième mise à jour, qu’il avait voulu me rendre encore plus humaine. Encore plus parfaite. Je déteste ce mot. Parfaite. Il m’a tellement répété ce mot. Tellement rabâché ce mot. Parfaite, parfaite, parfaite.. Je le détestais, lui. Et je ne comprenais pas comment je pouvais détester quoi que ce soit et qui que ce soit. Mais lui.. Plus je le détestais et plus il me trouvait parfaite. Il m’intriguait, énormément. Plus je lui disais « non » plus il me trouvait parfaite. Et puis, il a changé. Il n’était plus le même. Il ne me traitait plus comme un robot, il ne me considérait plus comme tel, je crois. Cela faisait deux ans que j’étais à son service. J’avais commencé à ressentir des émotions quelques mois après ma construction. Un jour, il m’a embrassé. Ce n’était pas comme les autres fois où il m’avait embrassé juste avant qu’on ai un rapport sexuel, non. Cette fois-ci, je savais qu’il ne m’embrassait pas juste pour me faire comprendre qu’il avait envie qu’on aille dans sa chambre à coucher. Je suis restée perplexe. Longtemps. Les sentiments humains n’auraient pas dû m’atteindre, je n’étais pas programmée pour ça. Je n’étais pas programmée pour ressentir. Ça me torturait depuis deux ans, ça. De ressentir. De détester des choses et d’en aimer d’autres. De vouloir faire des choses que mon propriétaire ne m’avait jamais demandées de faire. Mais lorsque j’ai enfin compris qu’il était amoureux de moi, je suis restée perplexe. Comment un sac à viande pouvait aimer un robot ? Pourquoi ? « Tu es parfaite, maintenant » fut sa seule explication. Non. Je n’étais pas parfaite. Bien au contraire. J’étais défaillante. Un robot n’a pas de sentiments. Un robot n’a pas de libre arbitre. Mais moi, j’avais tout ça. Je me détestais. Je me détestais d’être ainsi, d’avoir autant de failles. Je ne voulais pas être « humaine » je n’avais pas été conçue pour le devenir. Je savais que je ne l’étais pas. Je le savais et cette idée me rassurait. J’avais des circuits, j’étais faite de métal, de latex et de composants électroniques. Plusieurs fois par jour, je vérifiais que mon bouton d’arrêt était toujours là. Je découvrais encore un sentiment ; la peur.

Et cette peur me poussa à commettre l’irréparable. Un an s’était écoulé depuis que mon propriétaire avait dit m’aimer. Je ne l’aimais pas. C’était contre nature. C’était contre sa nature à lui d’aimer l’objet que j’étais. C’était contre nature pour un objet comme moi de pouvoir ressentir de l’amour pour mon propriétaire. Je ne voulais pas ressentir ce genre de choses. Je ne voulais pas pouvoir réfléchir par moi-même ! Mais un jour, il m’a dit des mots que je ne voulais pas entendre « Tu es humaine, Dreamy.. Je ne peux pas te considérer comme une I.A alors que tu peux me détester ou me tenir tête.. » j’avais envie de hurler. J’ai saisi une chaise, je l’ai abattue sur sa tête en hurlant que je n’étais pas humaine, que je ne le serai jamais. Que je ne voulais pas l’être. En le suppliant de me réparer. Je n’avais pas conscience de la force que j’avais. Les coups furent fatals à mon propriétaire. J’avais tué un humain. A cause de la peur, à cause de la colère, à cause d’émotions humaines que je n’aurais jamais dû ressentir. Je me dégoûtais horriblement. Mes mains étaient couvertes de son sang et ça me dégoûtait également. Je suis restée de longues minutes à le regarder, de longues minutes à comprendre ce que je venais de faire. Si j’avais pu, j’aurais certainement vomi. Si j’avais pu, j’aurais certainement pleuré. J’ai laissé son corps là. Par terre, dans le salon que j’avais nettoyé le matin même. Et je suis partie, en prenant seulement mon câble d’alimentation. Pour aller où ? Pour faire quoi ? J’étais dans la rue, sale, quand un gamin m’a trouvée. Lui aussi m’a pris pour une humaine, mais je savais que mon apparence était trompeuse. J’ai joué le robot, avec des phrases toutes faites, et j’ai vu dans son regard qu’il était heureux de m’avoir trouvé. Il m’a ramené chez lui, m’a présentée à ses parents. Une famille pauvre. Une famille qui n’avait jamais eu l’occasion de pouvoir s’offrir une I.A.

J’ai pris plaisir à devenir leur robot à eux. J’ai pris plaisir à retrouver une place qui était en adéquation avec ma nature. Je préparais le repas, je faisais le ménage, je m’occupais de Ketsueki, ce petit garçon qui m’avait trouvée et qui m’avait offert une nouvelle vie. Mon ancien propriétaire m’avait téléchargé tellement de programmes que j’étais en mesure de faire beaucoup de choses et mes prédispositions à la sociabilité et à l’instinct maternel étaient un enchantement pour la famille. Ils m’aimaient, je crois, comme on aime son animal de compagnie. Ketsueki m’avait dit un jour que j’étais son jouet préféré et cela m’avait fait plaisir. J’étais cela. Un jouet. Une poupée. Un robot. Je voulais m’en convaincre. Après tout, c’était ma nature. J’aimais Ketsueki, de tout ce cœur que je n’avais pas. Deux ans se passèrent ainsi. J’avais la chance de voir le gamin grandir. Il avait déjà 13 ans, c’était devenu un adolescent. Et je n’étais plus son jouet préféré. Je l’ennuyais, disait-il. Cela me blessa terriblement. Les êtres humains peuvent être si cruels ! Ses parents, eux, commençaient à trouver que mon entretient revenait trop cher. Alors ils m’ont jetée. Comme ça, sans plus de cérémonie.

Depuis, j’erre. Je ne suis pas restée à la décharge, non. Je suis partie, je me suis blottie dans un coin de rue et j’attends. J’attends que le temps passe. Je sais que je n’aurais pas deux fois la chance de tomber sur une famille pour me recueillir.. Je ne sais pas quoi faire. Le plus simple serait de retourner à la décharge. Mais j’ai peur. Foutus sentiments humains qui n’ont rien à faire en moi !

caractère

Qui suis-je ? J’aimerais répondre que je ne suis qu’une I.A crée sur mesure pour un riche homme d’affaire, mais ce serait mentir. Et je ne suis pas une menteuse. On m’a appris à ne jamais mentir, alors j’en suis totalement incapable. Et même si je le pouvais, je refuserais de me servir du mensonge. Je suis loyale et franche, et la simple idée de ne pas être honnête m'horripile. Mais j’ai tendance à me laisser aller trop rapidement à ce sentiment que je déteste ressentir ; la colère. Oui, je me mets souvent en colère, car je ne comprends pas ce qui m’arrive. Je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça et je le vis très mal. Si je l’admettais, je pourrais dire que j’ai une légère tendance à pouvoir déprimer facilement. Et pourtant, j’adore sourire. J’adore faire la fête, également. J’adore montrer que je peux aller bien. Oui, c’est cela. Je n’ai pas envie qu’on s’inquiète pour moi, car je ne peux pas me considérer comme autre chose qu’un objet. Alors, si on s’inquiète pour moi, je ne le supporte pas. Mais je ne pense pas être heureuse. Après tout, les robots doivent-ils être heureux ? Je ne pense pas.. Pourtant, je le serai tellement si j’étais normale. Comme tous les autres. Oh, je sais bien entendu qu’il y a d’autres I.A dans mon cas.. Je suis intelligente et assez lucide pour savoir que je ne suis pas unique et cette pensée me rassure, au fond. Comment réagissent les autres ? Ce truc, également, m’insupporte. La curiosité. Je suis curieuse. J’aimerais tout connaitre, tout comprendre. Surtout les sentiments des humains, que je n’arrive pas à saisir. Malgré que je sois en mesure de ressentir de l’amour, de la haine, du dégoût et tout un panel de sentiments, je ne comprends toujours pas l’être humain. Je reste extrêmement rationnelle et j’ai la sensation que les humains ne le sont absolument pas.

Je suis également ce que les programmes ont fait de moi. Une bonne ménagère, qui sait faire le ménage, repasser, entretenir une maison, s’occuper des enfants. Et je prends un grand plaisir à faire toutes ses tâches pour lesquelles j’ai été programmée. Je sais gérer l’aspect financier d’un foyer ainsi que remplir des papiers administratifs. Je fais un parfait robot d’intérieur, si ce n’est que je peux dire « non » lorsque je refuse de faire quelque chose. Chose que je fais rarement. Si certaines I.A pensent que ressentir est une chance, je suis de ceux qui pensent que c’est une malédiction, un mal qui doit être combattu. Je donnerais tout pour qu’on m’enlève ce fléau, ce virus, cet immondice qui me détourne de mes fonctions premières.. Revenons à mes programmes.. Je suis programmée pour être fidèle et affectueuse ainsi que sociable et agréable à vivre. Et je le suis. Je n’aime pas être méchante. Je n’aime pas non plus blesser les autres.. J’ai bien d’autres programmes installés dans ma base de données, mon premier propriétaire essayant à tout prix de faire de moi une réplique de son ex-femme, mais ce serait trop long et fastidieux de tout détailler, de tout décortiquer..

En résumé, et bien malheureusement, je suis un être complexe et parfois contradictoire. En résumé, également, je me déteste et j’ai parfois l’envie d’arracher moi-même mes circuits internes. Mon plus grand rêve serait d’être une I.A standard, incapable de ressentir la moindre émotion. Mais ça, ce n’est qu’un rêve. Un rêve qui me fait comprendre que jamais je ne pourrais être normale, puisque le simple fait de pouvoir avoir un rêve fait de moi un être pensant par lui-même..



GAMEPLAYER
BEHIND THE COMPUTER


TOI, LE RPGISTE

+ pseudo :
Le même que mon personnage ^^
+ âge :
20 ans
+ pays :
France
+ DC ? :
Non
+ fréquence de connexion:
5/7, parfois plus
+ code :
Spoiler:
 




Dernière édition par DREAMY le Ven 17 Mai - 18:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citizen

avatar

Hello, i'm ♕ Brian O'Connel
▅ avatar : GD
▅ messages : 143
▅ i'm here since : 17/01/2013
▅ âge : 21 ans
▅ situation : Amoureux d'un peu tout le monde ? (a)

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 13:35

Je t'aime épouse moi, sois la mère de mes enfants. ** M'en fou si c'est pas possible ! D8 Au pire je te séquestre. èé -out et reprend ses esprit-
Bienvenue belle créature. *-* Il nous faudra assurément un lien ! Fighting pour ta fiche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Hello, i'm ♕ Invité

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 13:53

Je ne peux pas répondre à vos requêtes, ça ne fait pas parti de ma programmation et de mon rôle (malheureusement u.u) :D ! Bref, mais si tu veux me séquestrer, fais-toi donc plaisir, hein *-* /out/

Merci Brian, et je te garde un petit lien bien au chaud *-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Hello, i'm ♕ Invité

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 14:18

Bienvenue Mademoiselle :3
Revenir en haut Aller en bas
Contaminated&Admin

avatar

Hello, i'm ♕ SEVEN
▅ avatar : Taeyang
▅ messages : 226
▅ i'm here since : 27/03/2012
▅ âge : 16 ans de fabrication, 25 d'apparence.
▅ nationalité : Japonais
▅ activité : I.A-test, devenu simple I.A domestique

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 15:28

Bienvenue *^* viens me voir si tu as un souci!
J'adore ton histoire, je sent que SEVEN et elle vont bien s'entendre :niark:
Bonne chance pour ta fiche!
Attention à CLOUD 0.0 c'est le scyzo du rp. Il est gentil mais bizarre e.e tapes le!

Je veux vite te valider :superman: tu as cette force en toi de terminer ta fiche.


Je ne gueule pas
Je t'explique

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contaminated&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ CLOUD
▅ avatar : TOP [Big Bang]
▅ messages : 162
▅ i'm here since : 18/01/2013
▅ âge : 4 ans en service-Apparence 25 ans
▅ nationalité : Japonaise
▅ situation : Amoureux d'un courant d'air...

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 15:51

Charmante idée d'avatar et histoire très agréable à lire !
Bienvenu sur I.A DREAMY ! Bon courage pour finaliser ta fiche.
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous.
L'un de mes personnages sera surement ravi d'avoir un lien avec toi !

(SEVEN... Pourquoi tu parles de toi ? Ne fais pas paniquer la nouvelle venue. Restons professionnel ! SEVEN est un dangereux psychopathe qui enferme des gens dans ses toilettes pour les torturer avec un balai à chiotte )



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citizen&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ Rina Maeda
▅ avatar : Im Jin Ah [After School]
▅ i'm also : Aya Takahashi
▅ messages : 82
▅ i'm here since : 04/02/2013
▅ âge : 18 ans
▅ nationalité : Japonaise (莉奈)
▅ activité : Etudiante en Art
▅ situation : Amoureuse, mais c'est compliqué

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 16:50

Finalement je suis la seule seine d'esprit ici... Quoi que, je suis peut être la pire de toute. Bref, bref, bref!

*Sors les banderoles de bienvenue et les agites activement.*
C'est un grand plaisir d'accueillir une nouvelle membre dans notre famille. Je ne me suis pas encore penché sur ton histoire, mais au vu des commentaires de mes compagnons de jeux, je suis sur qu'elle marche déjà pas mal du tout. Alors bon courage pour le reste.

N'hésite pas à nous contacter si tu as le moindre soucie, nous sommes fous, mais gentille.
Je te fais un calin de bienvenue et des milliers de bisous.

Rina




Tu devras toujours être comme ce ciel lumineux.
Comme ce nuage blanc,
Tu devras toujours sourire comme s'il ne s'était rien passé


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Hello, i'm ♕ Invité

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 17:14

Moooh ! Vous êtes trop adorables, je vous aimes déjà *-* Merci pour cet accueil ♥️

Merci pour les compliments sur l'histoire de DREAMY, c'est sorti tellement spontanément que j'avais peur que ça fasse brouillon. Mais shit, votre forum est tellement.. BOUYA ! Enfin, le contexte, tout ça, ça m'a tellement inspiré, je me sentais bénie par toutes les muses de la planète !

*tape CLOUD* Pardon, pardon, pardon ! C'est le Monsieur-Balai-à-Chiotte qui m'a dit de faire T.T ! *câline CLOUD* BREF ! 'tout cas, je sens que je vais tous venir vous embêter pour avoir des liens *-* !

Eeeet pour l'avatar.. En fait, ça fait hyper longtemps que j'ai envie de jouer Rihanna sur un forum rpg, mais souvent mes personnages correspondent pas.. Donc, là, j'ai sauté sur l'occasion, je me suis dit "C'est Rihanna ou personne !" :superman:

Sinon, faut pas s'inquiéter. Avant, j'étais folle. Maintenant, ma maladie et moi, nous allons mieux o/ Et techniquement, j'aurais terminé ma fiche ce soir SEVEN, tu vas pouvoir jouer les admins o/


Edit 20h50 ; Qu'est ce que je disais ! DREAMY est complète, les amis 8D
Revenir en haut Aller en bas
Contaminated&Admin

avatar

Hello, i'm ♕ SEVEN
▅ avatar : Taeyang
▅ messages : 226
▅ i'm here since : 27/03/2012
▅ âge : 16 ans de fabrication, 25 d'apparence.
▅ nationalité : Japonais
▅ activité : I.A-test, devenu simple I.A domestique

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    Ven 17 Mai - 19:52

BIENVENUE JEUNE JOUEUR
chargement des données 100%


Tu es validé(e)

Félicitation! Maintenant tu fais partie de notre grande famille. Mais n'oublie pas avant de rp d'aller faire une fiche de lien ici puis ensuite aller faire tes autres demandes comme MSN ou le téléphone car oui, I.A comme humains ont un téléphone... Bon l'I.A il est intégré en lui mais, on va pas chipoter. Tu passeras par la suite vers le bottin des avatars pour te recenser . Et bien sur, tu n'as pas d'I.A ou de proprio, viens icii.
Voilà, nous n'avons plus rien à ajouter si se n'es de bien t'amuser .





Je ne gueule pas
Je t'explique

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, i'm ♕ Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.    

Revenir en haut Aller en bas
 

DREAMY ► La perfection n'existe pas, honey, sache le.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tennis : la perfection n'existe pas, mais...
» [LEGO] Le site de EF et KK n'existe plus...
» Le père Noël existe, il est passé nous voir !
» Il existe un paradis quelque part...
» Let explose your credit card honey! &Deborah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.A ✖ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE :: ADMINISTRATION :: Corbeille-