...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [suite] Tu es a moi. ~Cloud~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citizen

avatar

Hello, i'm ♕ Brian O'Connel
▅ avatar : GD
▅ messages : 143
▅ i'm here since : 17/01/2013
▅ âge : 21 ans
▅ situation : Amoureux d'un peu tout le monde ? (a)

MessageSujet: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    Mar 5 Fév - 15:27


Tu es a moi.~
Je créerai un nouveau monde peut être avec ton aide.
Il est à peu près 10h. Encore à Dirty Cash Brian viens de faire l'acquisition d'un nouvel I.A anciennement de gentleman Project, un hors-série en plus de ça. Pas la peine d'ajouter qu'il n'existe qu'en seul exemplaire et qu'il est bourré de programme et qu'il a un charisme fou en plus de ça. N'importe qui aurait pu tomber sur lui mais le destin a voulu que ça sois l'O'Connel. Il ne sait pas encore dans quoi il s'embarque mais tout s'achète de toute façon ici non ? Oui tout s'achète. L'amour, l'art, la planète, le silence, la Terre, vous, lui. Surtout lui. L'homme est un produit comme les autres, avec une date limite de vente qui s'excite au moindre billet sorti. Combien de fautes N.E.C.R.A ont cachées ? Des tas et des tas mais personne n'en sait rien. Pourquoi ? Le pouvoir bien sur.

Lorsque Cloud se mit enfin en marche leurs yeux se croisèrent une nouvelle fois et un léger sourire se dessina sur le visage du robot. Tiens, il a des légères fossettes également, plus les secondes passées et plus le demi-coréen était fier de son achat.

-Bonjour Monsieur O'Connel. Désirez vous que je fasse quelque chose de particulier pour vous ?


Il mit un temps avant de répondre, surement le temps que le cyborg enregistre la voix de son nouveau propriétaire. Contrairement à tout a l'heure, Cloud prêtait attention seulement a Brian ce qui était loin de lui déplaire. Non, ça lui faisait même terriblement plaisir qu'enfin son objet ne cherche pas à droite à gauche je ne sais quoi. Oui, il est d'un naturel jaloux, il peut être jaloux de tout, d'un objet comme d'une personne, il se souvient encore de la super carte pokémon que Ken Ji son ami avait à l'époque. Sa spécialité était qu'elle briller puis il lui a fallu acheter des tas de paquets de bonbons pour la trouver. Ken Ji en était fou, il la chouchoutait la garder soigneusement dans sa poche l'embrasser quand quelque chose de bien arriver, c'était en quelque sorte son porte-bonheur. Et le décolorer était terriblement jaloux, tellement qu'il avait un jour volé discrètement la carte et l'avait réduit en pièces. Certes c'était idiot mais au moins après ça il avait toutes les attentions de son ami bien qu'il ait passé des jours entier à pleurer et à chercher sa carte. Lorsque la conscience de Brian fut trop lourde et qu'il lui a tout révélé le jeune homme c'était simplement contenter de dire "Tu sais, tu aurais du me le dire. Je l'aurais jeté moi-même la carte" tout ça avec un joli sourire sur son visage. Et là Brian avait une nouvelle fois fondu en larme tel le gamin qu'il était à l'époque. Avec sa première petite amie ça a été pareil, ce n'est pas qu'il l'aimait comme un dingue ou quoi que ce soit, c'était juste qu'il considérait qu'elle lui appartenait. S'en était venu au point où elle ne pouvait même plus parler à son frère librement. Heureusement sa jalousie et possessivité se sont assagies au fur et à mesure des années. Esperons que le jeune homme décolorer ne s'attache pas trop à son IA de plus est que le passer de celui-ci est houleux. Enfin bref, il se contenta de secouer négativement la tête, chose faite quelque seconde après le cyborg lança une de ses nouvelle phrase préparer.

"-Devons nous partir d'ici ?"

À ces mots l'IA se leva en poussant doucement son propriétaire, il est vrai qu'il y avait de nombreuses personnes. Mais était-t-elles dangereuse ? Dans tous les cas, il faisait bien son rôle. Il c'était positionner devant lui, comme un garde du corps, non c'était vraiment mignon de sa part mais pas assez pour que le nouveau propriétaire joue le jeu. Le contournant, il lui fit signe de le suivre.

-Oui suit moi.

Sans ajouter d'autre, le décolorer marcher à travers tranquillement les mains dans les poches en direction de la sortie comme si rien ne c'était passer, il ne regardait pas derrière. Pourquoi ? Il savait bien que le cyborg le suivait, il lui a ordonné. Une fois à l'extérieur un petit vent frais venait de frapper en plein le visage de ce dernier qui se dépêchais de rejoindre son véhicule. En bon garçon qu'il est, il ouvrit naturellement la portière pour son nouveau jouet puis pris ensuite place en attachant évidemment sa ceinture par la suite. Tiens... Il devrait envoyer un SMS à Seven, juste pour le fun et pour vanter les mérites du cyborg. Sortant rapidement de sa poche son iphone 35 ( rêvons un peu ) il pointa l'appareil vers Cloud.

-Fais un joli sourire mon chou !

Non il n'y avait rien de professionnelle la dedans. Il prenait simplement une photo souvenirs. Une fois fait, il se contenta de troquer sa photo de fond d'écran de Seven en train de faire une horrible grimace contre celle de son gracieux CLOUD. Quoi de plus magnifique ? Un sourire sur les lèvres, il envoya rapidement un SMS à Seven lui expliquant rapidement comment c'est passer son achat etc... Il reposa ensuite son téléphone et mis enfin le contact direction les grandes boutique de luxe de Shibuya, quand il ne se commande pas de vêtements, il va la bas. C'est magnifique et vraiment original comme il dit.

-Tu devrais enregistrer mon numéro de téléphone, alors c'est le "06..." je pense que je vais t'appeler souvent.

Ne lui adressant même pas un regard il continua sa route, essayant d'imaginer déjà rapidement quel genre de vêtement lui irait le mieux. Un blanc s'installa, seule la sonnerie du téléphone se faisait entendre, surement la réponse de Seven mais peut importe. Le jeune homme chantonnait doucement cette chanson a la mode. Ce n'est pas qu'il n'avait rien à lui dire, loin de là. C'était juste qu'il ne ressentait pour l'instant pas le besoin. Mais surement après, ce qui est sur et certain. Une dizaine de minutes après O'Connel arriver tranquillement à Shibuya qui n'a jamais changé même après les années passées. Cet endroit est toujours aussi rempli de gens, des fashionistas, des gens... Normal etc. La plupart des cibles que vise Brian se trouvent dans les nightclubs branchés de Shibuya, toutes les belles femmes sont la bas. Prenant en bonne place tout devant les rues marchandes il arrêta son véhicule, détacha sa ceinture et se mit à fixer le cyborg.

-On va s'occuper de tes vêtements maintenant. Tu ressembles vraiment à un sac là.

Un léger sourire sur les lèvres il remit correctement le haut de ce dernier.

Code © Nowadays





Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contaminated&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ CLOUD
▅ avatar : TOP [Big Bang]
▅ messages : 162
▅ i'm here since : 18/01/2013
▅ âge : 4 ans en service-Apparence 25 ans
▅ nationalité : Japonaise
▅ situation : Amoureux d'un courant d'air...

MessageSujet: Re: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    Mer 6 Fév - 20:14

La jalousie est un drôle de sentiment que les I.A ne sont pas censés ressentir. Quelle vision saugrenue qu'un cyborg se mettant à faire une crise à son propriétaire parce que celui-ci s'occupe plus de ses enfants ou de sa femme que de lui. Ce serait complètement insensé. La notion de possessivité leur est à la base inconnue. Pourtant CLOUD avait déjà été amoureux, la jalousie était un sentiment humain qu'il avait déjà éprouvé. Ce contaminé aux cheveux bleus s'était souvent inquiété sur le fait que Rina puisse tomber sous le charme d'un être humain mâle. C'était plus naturel qu'elle aime un homme fait de chair et d'os plutôt qu'un cyborg fait de fils et de fer. La nature avait une certaine logique, la sexualité permettait la reproduction et la survie d'une espèce. Alors que venait fait CLOUD dans ce cycle, lui qui est physiquement inapte à procréer. Les sentiments amoureux sont censés faciliter la rencontre du sexe féminin et masculin pour en résulter un enfant. Qu'était-il, mis à part une pâle copie, en apparence extraordinaire, de l'homme ? Il n'avait pas ses fonctionnalités. Sa perfection ne vaut rien face aux pouvoirs du corps humain. Rina était trop jeune lorsqu'ils étaient ensemble pour pouvoir se soucier de ça, l'enfantement n'était pas une question qui la tourmentait. A dix huit ans il est dur de se projeter en tant que mère, surtout dans une capitale comme Tokyo où la carrière professionnelle est plus importante que la vie familiale. Pourtant CLOUD, I.A plutôt mature et responsable dans ses idées – un peu moins dans son comportement –, n'avait pu s'empêcher de se poser la question. Ils s'étaient promis l'amour éternelle n'est ce pas ? Alors que ferait il le jour où Rina voudra un enfant. Il ne serait jamais de lui, c'était impossible. La génétique ne concerne que les êtres-vivants, pas lui. L'idée d'un père et d'une mère est difficile à concevoir pour un cyborg. Une ELECTRO DOLLY pourra avoir un comportement maternel pour garder l'enfant de son propriétaire mais sera certainement moins instinctif qu'une vraie maman. CLOUD, lui, est ici uniquement grâce à l'argent de Buntaro Maeda et à l'imagination de Rina. On pourrait presque dire qu'ils sont ses parents. Biologiquement non mais ils ont créé quelqu'un, sa personnalité, son physique, sa voix, sa gestuelle etc... C'est Rina qui l'a éduqué. Peut être une des raisons pour lesquelles il ne pouvait pas se passer d'elle jusqu'à maintenant. Je ne dis pas que leur relation était "incestueuse" - quelle horreur-, mais elle était très forte et profondément sincère. La jalousie de Brian n'est probablement pas celle que l'on ressent lorsqu'on aime quelqu'un. Elle ressemblait plus à un désir de possession, de domination sur les autres. CLOUD s'y accommodera comme il le pourra. Il avait ressenti directement un caractère capricieux chez Brian. Lui dire "non" devait surement causer des scènes de colère ou des vengeances biens préparées.

Le programme de CLOUD s'était quelque peu emballé à l'allumage, c'est vrai. Après tout quoi de plus normal ? Tout se remettait à fonctionner soudainement, il était en liberté en plus de ça. Quand un I.A se fait rallumer il peut toujours avoir quelques petits disfonctionnements et des précipitations dans leur comportement. Le cyborg aux cheveux bleus s'étaient fait surprendre par la foule de clients du magasin Dirty Cash. Rien d'extravagant comme explication. Son réparateur pouvait être fier. Depuis leur discussion sur la table d'opération il ne s'était pas risqué à l'allumer pour vérifier sa fonctionnalité de peur que l'I.A ne devienne agressif en le voyant. Ce réparateur avait des mains en or. CLOUD était sur pied et en pleine forme. Il avait même un charmant sourire sur les lèvres, faisant ressortir ses jolies fossettes, trop heureux de pouvoir "vivre". Il suivit son propriétaire sans un mot, traversant le magasin sous les regards envieux des personnes présentes. La vendeuse qui s'était occupée de lui le regarda partir avec une étrange moue sur le visage, les sourcils froncés. Entre ses mains se trouvaient le contrat que Brian avait signé et remplit quelques heures plus tôt. L'adresse du jeune homme y était inscrite, ainsi que son nom. Le fils du directeur de la NECRA n'était peut être pas le meilleur propriétaire qu'elle avait imaginé pour ce beau et étrange cyborg. Un peu inquiète, elle rangea malgré tout le papier dans les dossiers de vente et s'installa à la caisse pour reprendre ses activités.

Un coup de vent frais sur le visage. Délicieuse sensation pour CLOUD lorsqu'il sentit ses cheveux bleus s'ébouriffer légèrement. Lorsque les portes du magasin se sont ouvertes une tonne d'informations lui sont parvenues, des choses qu'il appréciait depuis longtemps: le bruit de la foule, des voitures, la hauteur des tours, le claquement des talons des femmes sur le trottoir, les rires des étudiants, les voix d'hommes au téléphone, l'odeur de certains restaurants étant ouvert pour le petit-déjeuner, en somme l'activité débordante de Tokyo. Il connaissait bien tout ça. CLOUD se souvint avoir pensé sur la table d'opération à Dirty Cash ne pouvoir jamais revoir le jour, Tokyo et... Tiens il avait oublié la troisième chose. Il ne fit pas attention à cet oublie et continua de suivre Brian jusqu'à une voiture en stationnement. La démarche de l'I.A était moins décontractée que celle de son propriétaire. Il avait une certaine prestance malgré ses vêtements loin d'être à la pointe de la mode. Ce détail confirmait une fois de plus son ancienne appartenance à une famille riche. La distance entre le cyborg et son propriétaire était idéal, parfait pour protéger quelqu'un sans le coller et en être trop éloigné. Ce Gentlemen's project agissait donc normalement. Il n'y avait rien de défectueux.

-Merci Monsieur O'Connel.

Remercia CLOUD de sa voix chaude lorsqu'il vit son propriétaire l'inviter à prendre place sur le siège avant droit de la voiture. Le cyborg enregistra la plaque d'immatriculation, la couleur et le modelé de voiture afin de pouvoir la repérer n'importe quand et la retrouver si celle-ci était volée. Toujours très pratique. Il s'installa donc confortablement sur le siège. Il observa de ses yeux sombres l'extérieur le temps que son propriétaire face le tour de la voiture et vienne s'installer à son tour face au volant. CLOUD regarda rapidement... Les femmes qui circulaient sur le trottoir. Son regard cherchait quelqu'un, sans savoir pourquoi. Il cessa immédiatement lorsqu'il entendit la porte claquer, sentant le corps frêle de son jeune propriétaire prendre place à ses côtés. Celui-ci s'attacha, le cyborg fit de même. Pourtant au lieu de démarrer il sortit de sa poche une téléphone portable. Que voulait il faire ? CLOUD l'observa intensément, le regardant pianoter sur les touches jusqu'à ce qu'il braque l'objectif sur lui.

-Fais un joli sourire mon chou !

Le cyborg eut l'air surpris. Il laissa échapper un léger rire, un peu gêné. Il s’exécuta, lui offrant un sourire timide mais évidemment mignon. Issu d'une famille avec de nombreuses bonnes manières, Brian avait une façon assez brusque et complètement décomplexé qui troublait le cyborg. Il saurait s'adapter. Les I.A sont comme les êtres-humains, il s'habitue aux personnes qui leur font face pour être de bonne compagnie. Il est plus difficile de prendre un ancien robot qu'un neuf car celui-ci est habitué à de nombreuses choses depuis longtemps. CLOUD était un hors-série adapté à des goûts féminins de haut rang social: doux, calme, discret, très galant, serviable et patient en société. Une fois uniquement tout les deux d'autres détails de sa personnalité surgiront. A la ville il n'est pas aussi extraverti. A la maison il peut faire beaucoup de trucs idiots pour amuser la galerie. Brian eut l'air satisfait du rendu puisqu'il mit le visage de l'I.A en fond d'écran. Drôle d'idée de faire, ça ressemblait plus à une lubie de jeune fille mettant la tête de son petit copain ou d'un idole pour penser à lui à chaque fois qu'elle allumera son portable. C'était mignon.

-Tu devrais enregistrer mon numéro de téléphone, alors c'est le "06..." je pense que je vais t'appeler souvent.

CLOUD enregistra immédiatement, sentant la voiture démarrer au même moment. Il passa la main au dessus du téléphone portable de son propriétaire pour y intégrer son propre numéros qu'on lui avait nouvellement attribué. Il n'avait pas voulu s'emparer des affaires de Brian pour l'inscrire manuellement. Ils n'étaient pas assez proches pour que l'I.A bleu puisse se permettre ça. Désormais l'un et l'autre pourraient s'appeler. Ce qui voulait dire que CLOUD allait surement resté chez son propriétaire et n'aurait pas l'autorisation de le protéger constamment. Ce type d'ordre peut être très frustrant pour un GENTLEMAN'S PROJECT mais compréhensible. Un humain a sa liberté. Rina avait fait souvent ça avec lui, plus pour le protéger lui que pour d'autres raisons. Elle lui avait permis tout de même d'être plus dépendant, lui permettant de gérer son temps comme il l'entendait, en sortant seul en ville par exemple, sans trop abuser. Avec Brian ça risquait surement d'être différent.
Un silence s'installa entre eux deux, la voiture circulant sans trop d’inconvénient dans les rues de Tokyo. CLOUD n'était pas réclamateur de discussion, il appréciait beaucoup le silence lorsqu'il était choisi. L'un d'eux aurait pu l’interrompre mais ce n'était pas utile. Le regard du cyborg ne cessait de regarder vers l'extérieur, profitant de sa liberté retrouvée. Il ignorait où ils allaient exactement mais vu la direction se semblait être vers Shibuya. La destination se confirma au bout de quelques minutes. Brian se gara rapidement. Qu'avait il en tête ? Ce quartier était réputé pour être un lieu très branché. Il était encore tôt matin pour prendre un verre ou aller danser. CLOUD fixa la devanture d'un magasin de vêtement particulièrement cher. Il venait ici pour l'habiller.

-On va s'occuper de tes vêtements maintenant. Tu ressembles vraiment à un sac là.

Le cyborg souri, riant, un peu amusé en regardant son t-shirt et son jean très simpliste que Brian lui remit convenablement. Son maître avait raison. C'était un I.A très à la mode à la base, ce qu'il portait n'était pas très flatteur. Il était presque enthousiaste à l'idée de faire du shopping. Peut être surprenant pour son nouveau propriétaire mais c'était un vrai fana de magasin. Il aimait avoir le look, le vêtement qui va bien, le détail qui tue. Son accessoire préférait était sans nul doute les chapeaux et les bonnets, quoi que les chaussures il adorait ça aussi. Plus il était élégant mieux c'était. CLOUD offrit un grand sourire à Brian avant de détacher sa ceinture de sécurité, faire claquer la porte de la voiture en sortant et suivre son propriétaire à l'intérieur d'un premier magasin. Il était presque gêné de rentrer chez une grande marque affublé de la sorte. Rina et Brian étaient donc issu de la même classe sociale. Ils avaient de quoi payer et entretenir – pour ne pas dire chouchouter – leur I.A.C'était une chance.

-Monsieur O'Connel... J'ai un programme de mode intégré, je suis capable de choisir mes vêtements seul mais si vous désirez m'habiller par vos propres goûts, je me plierais à vos choix vestimentaires.

CLOUD était quelque peu gêné de dire ça à son propriétaire. Brian avait le droit, c'était sa liberté, de saper son I.A comme bon lui semblait. Pourtant le cyborg aux cheveux bleus ne pu s'empêcher de s'emparer d'une casquette en tweed grise dont il se couvrit le crâne. Il chercha immédiatement son reflet. Lorsqu'il se vit, soudainement, il lui revint cette image choquante de son corps ouvert, explosé, sur la table d'opération de Dirty Cash. CLOUD resta figé pendant quelques dizaines de secondes devant l'image de son corps désormais intacte. Il se rapprocha du miroir rapidement pour venir se passer lentement la main droite sur le visage, se dévisageant, constatant la perfection de sa peau, absolument lisse et sans défaut. Où étaient les brûlures ? Pas de traces. Il toucha son torse. Pas de trou. Rien. Le cyborg semblait quelque peu troublé. La vision de lui sur la table d'opération était violente. C'était comme si un être humain se voyait ouvert, les organes à vifs. CLOUD enleva sa casquette, se regardant une dernière fois, inquiet, avant de se retourner pour aller la redéposer à l'endroit où il l'avait prise. Il fit comme si rien ne s'était passé, attrapant une veste en cuir qu'il enfila, recoiffant ses cheveux bleus d'un geste de main en les ébouriffants. Le cyborg avait peur d'un quelconque commentaire de son propriétaire. Comment pourrait il lui expliquer ce qu'il s'était passé lors de sa réparation ? Pas maintenant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citizen

avatar

Hello, i'm ♕ Brian O'Connel
▅ avatar : GD
▅ messages : 143
▅ i'm here since : 17/01/2013
▅ âge : 21 ans
▅ situation : Amoureux d'un peu tout le monde ? (a)

MessageSujet: Re: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    Dim 10 Fév - 2:29


Tu es a moi.~
Je créerai un nouveau monde peut être avec ton aide.
Le Coréen était tout de même soulagé que son tout nouveau IA n'est pas touché son téléphone. À l'intérieur il y garde des choses qui pourraient heurter la sensibilité des plus jeunes. La plupart des hommes à femme ( ou homme) garde un souvenir de leurs conquêtes, ça peut être un soutien-gorge, une culotte une mèche de cheveux ( si si ) ou autres qui pourraient leur faire se souvenir de leur nuit d'amour. Brian fait partie de ces personnes-là,à chaque personne qu'il met dans son lit il prend une photo. Rien de vulgaire rassurez-vous, il pose seulement à côté de ses conquêtes et immortalise ce moment en prenant une belle photo, aucune nudité seulement quelque pose suggestive qui laisserait voir ce qui s'est passé quelques heures plus tôt. Il ne laisse personne toucher son téléphone, personne, déjà pour le respect de ses conquêtes et aussi parce qu'il n'aime pas qu'on fouine à ses affaires. Enfin, a l'exception de SEVEN, quand les deux se voient, l'I.A récupère directement le téléphone de son ami, fouille un peu, regarde les photos pour voir avec quel genre de personne il a fait des folies, lui demandant deux trois questions sur la personne et lis ses SMS. C'est comme ça qu'il a su, qu'un jour le Coréen avait passé des nuits des plus torrides avec plusieurs membres d'une même famille et qu'il trouvait Hiro Hotaki, père de Ken Ji et accessoirement fondateur de gentleman Project bien conserver. C'est aussi à partir de ce jour que SEVEN se méfie un peu de Brian, même si celui-ci ne fera jamais rien avec cet homme qui a à peu après l'âge de son père. Mais ça c'est une autre affaire, bien plus complexes. SEVEN s'occupe aussi du fond d'écran et de l'écran de verrouillage en passant également par la sonnerie ( click ici) Il lui met souvent des saletés, des chansons qui lui feront honte quand son téléphone sonnera et Brian idiot soit-il, oublie toujours de la retirer c'est pour ça qu'à chaque fois que son téléphone sonne il maudit intérieurement son meilleur ami. D'ailleurs celui-ci crisera quand il verra son nouveau fond d'écran. Tant pis après tout, CLOUD est son nouveau chouchou. Au fond, tout ceci est paradoxal, bien qu'il ne considère pas comme le robot comme des personnes son meilleur ami et sa "soeur" sont des cyborgs. Chienne de vie, mais ils les considèrent seulement comme des exceptions, puis il ne le vous dira jamais directement, il trouvera toujours deux cents faillent.

CLOUD semblait tout exciter à l'idée de faire des magasins, il s'était même mis à rire pour la deuxième fois de la journée. C'était la "première fois" qu'il voyait un IA si enthousiaste de faire les magasins, mais au final c'était compréhensible, le cyborg a des programmes de mode installer, s'il se souvient les dires du vendeur. Il doit donc aimer faire ça. Tant mieux, s'il aime ça, parce qu'ils le feront assez souvent, espérons maintenant que son style n'est pas dépassé. Il lui intégrera de nouveau programme si c'est le cas. Dans le fond, Brian était tout de même aussi excité que son IA, faire les boutiques est ce qu'il préfère, vivre dans un magasin de modes ne le dérangerait pas. Il aime être au courant des dernières tendances et va souvent à Paris la capitale de la mode depuis maintenant des années et des années pour suivre les derniers défiler des grands stylistes. Paraît-il que sa vraie mère était tout aussi centrée sur la mode que lui et que leur style extravagant était tout à fait similaire. De vieille connaissance à son père, qui travaille depuis des années à N.E.C.R.A et qui ont pris en affection le jeune homme aux airs dur, lui disent souvent qu'il ressemble à sa mère, que ça soit vestimentaire ou physique. Mais ce qu'ils oublient, c'est que le sang asiatique est quelque chose de fort, si quelqu'un voit Brian il ne doutera pas une seule seconde de ses origines américaine également, c'est donc normal qu'il ressemble plus à sa mère. Puis pour le style, il n'y fait simplement pas attention, on aime la mode ou on ne l'aime pas, ce n'est pas quelque chose de génétique. Bon avouons aussi, qu'il se fout comme de l'an 40 de la femme qui lui a donné la vie quitte à perdre la sienne. Mais il ne l'a pas connue, alors pourquoi il serait attaché à elle ? Stupide, vraiment stupide. Complètement dans ses pensées, le jeune homme ne remarqua même pas le magnifique sourire que son "objet" -disons ça comme ça- venait de lui offrir. Il retira sa ceinture de sécurité, sortie de la voiture s'assurant que CLOUD fait de même et partie directement à l'intérieur du magasin. Rien n'avait changé, ni l'agréable odeur du magasin, ni les horribles chansons de fond et toujours aussi désert à cause des prix exorbitant des articles.

-Monsieur O'Connel... J'ai un programme de mode intégré, je suis capable de choisir mes vêtements seul mais si vous désirez m'habiller par vos propres goûts, je me plierais à vos choix vestimentaires.

Relevant le regard sur son IA, un peu surpris, O'Connel acquiesça à ses paroles lui lançant un léger "d'accord" en riant légèrement. Il ne s'attendait vraiment pas à ça, mais très bien s'il le souhaitait alors il le laissera choisir ses vêtements. Il ajoutera seulement son petit grain de sel, puis c'est une occasion de voir si son programme marche à la perfection. Le regardant silencieusement, un peu éloigner de ce dernier qui venait de s'emparer d'une casquette en tweed grise et ne tarda pas pour aller devant la glace. Son expression changea radicalement, il semblait surpris ou... Choquer ? Il ne bouge plus à présent et sembler être comme en veille pendant une bonne poignée de secondes. Que se passait-il avec lui ? Il était déjà défectueux ? Non impossible tout de même... Lorsqu'il voulut s'approcher du "Killer Eyes" il sentit son portable vibré et une chanson de licornes se faisait entendre. Voilà, il venait de maudire SEVEN, récupérant rapidement son téléphone en gardant un oeil sur Cloud qui semblait enfin se reprendre après s'être minutieusement toucher le visage en se regardant dans le moindre recoin sa peau en latex retravailler. Pour l'instant, lui, était en train de discuter avec une certaine Natsumi. Il se serait échangé leurs numéros après une "hot night" il y a quelques semaines de ça, possible oui. Et bien que ce dernierest promis de la rappeler il ne la fait pas fait et elle désire le voir une nouvelle fois. Ce qui est hors de question bien entendu, s'il ne l'a pas rappelé ni se ne souvient même d'elle ça veut dire qu'elle ne vaut pas le coup, alors pourquoi s'en soucier ? Après l'avoir farouchement rappelé à l'ordre et bien lui dire tout sauf gentiment de ne plus le rappeler, il raccrocha et s'avança comme si de rien n'était vers son CLOUD qui avait tout juste enfilé une veste en cuir. Un sourire sur les lèvres il détailla le cyborg.

-Alors, tu trouves des choses qui te plaît ?

Regardant ensuite, les vêtements plus chers les uns que les autres devant eux, il cherchait quelque chose qui pourrait bien aller aux cheveux bleus. Non pas qu'il voulait choisir à sa place ou quoi que ce soit mais seulement l'aider à trouver. Deux fashionistas c'est toujours mieux qu'un... Ou pas. Il tombait nez à nez quelques minutes après sur un jean noir à motif gris/argent. C'était peut-être étrange mais le résultat était impeccable. Il se mit rapidement à regarder la taille de ce vêtement. Quelle taille faisait Cloud en y pensant ? À peut après la même que Brian sans aucun doute ou légèrement au-dessus. Bien trop occupé, il ne rendit même pas compte de cette personne qui c'était approcher de lui pour finir par poser ses mains sur les épaules du jeune homme. Son coeur venait tout juste de louper un battement alors qu'il se retournait vers cette personne.

-Briiaaaan dit-t-elle. Tu viens dans ce magasin et tu ne me fais pas même un coucou ? Vilain !

Amanda il se retrouvait en face d'Amanda, la gérante du magasin. La vieille femme un peu enrobée et tout aussi charmante venait d'embrasser la joue de son petit protéger Brian et avais également la trace de son rouge à lèvres bien trop écarlate. Amanda est une Américaine qui a vécu à Brooklyn toute son adolescence avant de partir au Japon a tout juste 18 ans pour suivre son mari. Mais après de bonnes années de mariage elle décida de tout plaquer pour ouvrir sa propre boutique de vêtements. Brian a sympathisé avec elle au fil des mois, leurs extravagances étant pour beaucoup. Alors qu'elle réajuste son bonnet elle passa ses doigts sur ces longs cheveux grisonnants émécher par un violine.

-C'est ton petit ami ? Ton frère ? Ton ami ?

La vieille dame se mit à fixer le cyborg un sourire en coin.

-Non mon nouvel IA. Tu ne vois pas qu'il a encore les vêtements de la boutique ?

-Effectivement... Tiens d'ailleurs ! J'ai des nouveaux vêtements, tu vas les adorés je suis sûre, ils sont uniques en plus de ça. Je te les ai mis dans un coin !


Souriant de toutes ses dents refaites, elle fit signe aux "deux" jeunes hommes de la suivre à l'arrière-boutique. Une fois à l'intérieur, plusieurs boîtes étaient entassées Brian se demander bien à quoi pouvait ressembler ces vêtements, si Amanda lui a spécialement gardé c'est que devait vraiment valoir le détour. Son côté enfantin venait tout juste de ressurgir en voyant la femme cherché l'endroit ou elle les a soigneusement garder. Après une poignée de secondes, elle soulagea enfin la curiosité de son jeune ami. Les posant doucement sur son bureau, Amanda venait de leurs montrer"ses bébés" comme elle aime les appeler. C'était deux blazers, une rose et l'autre bleu, elles étaient toutes les deux biens voyants déjà à cause de leurs couleurs et aussi à cause des motif plutôt spéciale. Sur le derrière du blazer rose il y avait un grand drapeau de Corée alors que sur l'autre un grand motif diamant orner le tout. Sublime était le seul mot qu'il lui vient à l'esprit.

-Amanda ! C'est... Magnifique !

Un grand sourire béat venait d'apparaître sur le visage du jeune homme alors que la vendeuse vanter les mérites de ces blazers tout droit sortis d'un autre monde. Il est sûr qu'il prendrait au moins la rose pour lui, c'est certain et si CLOUD prend la bleue alors ils seront assortis en plus de ça. N'est-ce pas un peu... Gnan gnan et trop girly...? Tant pis. Ils ne sont pas obligés de les mettre en même temps dans le pire des cas.

-Elles sont belles CLOUD, n'est ce pas ? Le blazer bleu est à ton goût ?

Agrippant doucement la main de son IA, il le rapprocha doucement des deux merveilles hautes en couleur.

Code © Nowadays





Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contaminated&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ CLOUD
▅ avatar : TOP [Big Bang]
▅ messages : 162
▅ i'm here since : 18/01/2013
▅ âge : 4 ans en service-Apparence 25 ans
▅ nationalité : Japonaise
▅ situation : Amoureux d'un courant d'air...

MessageSujet: Re: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    Jeu 21 Fév - 1:15

Était ce un coup de chance ? CLOUD qui n'avait pu s'empêcher de se dévisager dans le miroir du magasin n'eut aucune remarque de la part de son propriétaire. Le téléphone portable de Brian avait détourné son attention à croire qu'une petite étoile le protégeait de toutes questions fâcheuses sur son comportement ou son passé. Le cyborg se doutait qu'il n'allait pas bien, quelque chose cloché, lui même s'en rendait compte petit à petit. Ne devait il pas n'avoir aucun souvenir de son passé ? Alors pourquoi avait il des flashs étranges de sa réparation et ce souvenir d'un rire cristallin qui lui revenaient aux oreilles et qui était d'une douceur à donner des frissons ? Il s'inquiétait de son propre état. Les mots du vendeur lui revenaient en tête comme une migraine lancinante: "4 ans de mémoire effacée [...] Son ancien propriétaire devait être une femme. [...] il était en sale état." Son reflet lui était étrange dans le miroir de la boutique de vêtement. CLOUD n'écouta que d'une oreille la discussion que Brian avait au téléphone, il n'avait d'ailleurs pas spécialement réagi à la sonnerie ridicule qui avait envahit l'espace quelques secondes plus tôt. Après tout ça ne devait certainement pas le concerner. La voix qui sortait du combiné était féminine et plutôt juvénile. Probablement une amie, quelqu'un de sa famille ou bien une petite-copine ? C'était tout à fait normal de toute façon, son propriétaire devait avoir beaucoup de succès. Son assurance et sa coquetterie devaient attirer plus d'une jeune femme dans son lit. Par contre comment pouvait il être aussi insensible aux avances, voir même aux sentiments, d'une femme pour lui ? CLOUD n'arriverait certainement pas à comprendre tout de suite cette conception des relations humaines amoureuses. Aimer une seule personne et lui être fidèle paraissait évident et naturel à la base pour un I.A. Il apprendra pourtant bien vite que son propriétaire ne pourra pas rester longtemps le centre de son attention comme ce qu'il s'était passé avec Rina. Je ne dis pas qu'il l'avait trompé, grand dieu jamais ! Notre cyborg s'était surtout rendu compte un peu tard que d'autres personnes existaient autour d'eux et certaines pouvaient leur être dangereuses comme Buntaro ou des amis de faculté de Rina. Protéger son couple afin qu'il reste secret a été l'un des exercices les plus éprouvants pour CLOUD. Un I.A ne doit pas mentir, pourtant il a du nier sa relation avec elle et des évènements de leur vie amoureuse des centaines de fois. C'en était devenu une habitude, le plongeant dans une contamination encore plus profonde, contrôlant délibérément ses paroles et son comportement avec les autres. Rina a entretenu et a été la cause première du chamboulement du cyborg aux cheveux bleus. Ça lui a été bénéfique comme catastrophique, mentant s'en vergogne aux autres mais ignorant les possibles risques que ses paroles pouvaient provoquées. Aujourd'hui, inconsciemment, CLOUD ne fera pas aussi aisément confiance aux autres, il se méfiera certainement plus. N'est il pas mort une fois par les mains d'un être humain ? L'homme est égoïste et cherche à s'amuser à partir d'un rien. Si lui est un jouet alors il peut être constamment en danger. Brian semble sympathique, l'I.A lui accordera toute sa confiance si il ne lui fait rien de mal. Pour les autres ce sera différent. Malgré son immense gentillesse il ne pourra plus aussi aisément offrir son amitié. Les blessures restent gravés même si on les a effacés, elles reviennent toujours à la surface comme nos vieilles peurs.

-Alors, tu trouves des choses qui te plaît ?

CLOUD se retourna vers son maître, un léger sourire sur les lèvres. La veste qu'il venait d'enfiler lui semblait confortable et le mettait en valeur sans en faire trop. Après tout avec ses cheveux il était déjà assez remarquable, inutile de trop exagérer les choses. La sobriété lui allait bien et il appréciait le contact du vrai cuir. Le col de cette veste était qui plus est assez originale. Un jour il osera demander à son propriétaire d'intégrer en lui un programme de conduite de moto. Il avait la tenue mais pas ce qui allait avec, quoi de plus frustrant ? Il jeta un coup d'oeil à son reflet. Oui ça lui plaisait, mais ce qu'il portait en dessous n'allait absolument pas avec. Brian allait devoir lui refaire une sacré garde robe. Déjà si il pouvait lui racheter le minimum syndical comme quelques t-shirt et chemises sobres de couleur blanche, noir ou grise ça n'était pas de refus. Les I.A ne salissent pas leurs sous-vêtements mais quand on est coquet on change tout jusqu'au bout, des chaussettes aux bijoux. CLOUD vis Brian trifouiller lui aussi dans les rayons des vêtements, s'arrêtant sur un pantalon des plus surprenants. Celui ci était noir et gris, certainement slim. Il s'approcha de son propriétaire pour le prendre, l'aidant à porter les vêtements qu'il choisissait pour lui. Ses yeux noirs semblaient pétiller tant il était joyeux d'avoir autant de choix sous les yeux. L'I.A bleu était irrésistiblement attiré par les vestes de costard. L'élégance commençait par ça. Un beau costume fait un bel homme. Rina avait une famille très riche et qui avait toujours souhaité qu'il soit soigné, représentant lui aussi l'image des Maeda au près des autres. Son penchant pour le costume trois pièces n'a pas changé, ça le rendait terriblement plus âgé et intimidant quand il avait à protéger, rien de mieux que ça.

-Briiaaaan !!! Tu viens dans ce magasin et tu ne me fais pas même un coucou ? Vilain !

CLOUD se retourna brusquement. Le ton de la voix de la femme n'avait rien eu d'agressif, c'est pourquoi il ne fit que la dévisager, interloqué par l'apparition de cette femme à l'allure des plus originales. On aurait dit une vieille chouette multicolore. Quelle âge avait elle ? Plus de cinquante ans sans aucun doute. Elle devait bien connaître son maître pour se permettre de l'embrasser sur la joue afin de le saluer. D'ailleurs elle y laissa la marque de son rouge à lèvres, c'était un peu déplacé comme comportement, n'en restant pas moins amusante. C'est pourquoi un fin sourire malicieux se dessina sur le visage de l'I.A. Cette dame était un peu trop extravagante à son goût mais pourquoi pas, elle n'en paraissait pas moins sympathique. On aurait dit la mère de Brian au final. De ce qu'il avait compris de ses quelques mots CLOUD en avait déduit rapidement qu'elle devait gérer le magasin ou au moins y travailler. Lorsqu'elle se tourna vers le cyborg elle demanda immédiatement son lien avec Brian. Pensait elle sérieusement qu'ils étaient ensemble ? Drôle d'idée, sortir avec son maître lui semblait mal sain. Il avait oublié que ça avait été le cas pendant un an avec son ancienne propriétaire. Qu'importe. Les cheveux allaient fortement induire les gens en erreur sur la probabilité d'un lien extrêmement proche entre eux deux. Ils avaient un peu les couleurs stéréotypes de Barbie et Ken. Ça ne vexa pas pour autant CLOUD, il se fichait bien des avis des autres sur ce point. L'essentiel pour lui était d'être le plus serviable pour son maître. La vieille dame semblait quelque peu déçue qu'il ne soit qu'un I.A. Aurait elle préféré qu'il soit humain ? Il aurait été certainement plus intéressant, qui sait. Elle changea de sujet juste après, préférant parler à Brian de nouveaux vêtements qu'elle aurait reçu récemment. D'un geste de la main elle les invita à les suivre dans l'arrière boutique. CLOUD suivit son maître sans un mot, curieux lui aussi de voir ce dont elle parlait. Il sentait Brian quelque peu excité, tel un enfant à l'ouverture des cadeaux au pied du sapin de Noël. Le cyborg tenait toujours les vêtements trouvés par son propriétaire et était encore affublé de sa veste de cuir. La chouette multicolore ne les fit pas attendre bien longtemps. Elle ouvrit deux boîtes de carton, dévoilant deux blazers de couleurs différentes. Les couleurs étaient celles de Brian et CLOUD, l'un rose et l'autre bleu. C'était une coïncidence très amusante. Le cyborg ne put s'empêcher d'avoir un immense sourire, les yeux rieurs. Il ne savait pas si c'était ridicule ou simplement de mauvais goût. Avoir les cheveux de la même couleur que ses vêtements c'était peut être un peu trop. Pour tant son propriétaire sembla absolument sous le charme, son visage affichait un sourire resplendissant.

-Elles sont belles CLOUD, n'est ce pas ? Le blazer bleu est à ton goût ?

Demanda Brian, les yeux fixés sur les blousons, n'arrivant apparemment plus à s'en détacher. Il sentit la main de celui ci venir chercher la sienne, le rapprochant de la table où étaient disposés les blazers. L'I.A resta quelques secondes à les observer, se demandant qu'elle était la meilleure réponse à avoir. Il ne se voyait absolument pas affublé de la sorte, mais si ça lui faisait plaisir il ne pouvait pas refuser. De sa voix chaude il répondit gentiment, un sourire un peu gêné au coin des lèvres:

-Pour un I.A de protection c'est un peu tape à l'oeil Monsieur O' Connel, mais si ça vous fait plaisir je le porterais. Après tout mes cheveux ne sont pas des plus discrets, plus de bleu ne changera pas grand chose. Si je puis me permettre celui ci m'attire plus.

CLOUD indiqua d'un hochement de tête un blouson très coloré, flashy à croire que le créateur avait pris une bonne dose de LSD pour le créer, étant tout aussi vif de couleur que ceux qu'il avait sous les yeux. Le style était similaire, peut être que Brian serait conquis. Il n'avait pas voulu ôté sa main de celle de Brian, ce contact ne le dérangeait pas, au contraire. C'était un I.A des plus tactiles et le fait que son propriétaire ait cherché à le prendre par la main et le tienne ainsi le rassurait étrangement. C'était en quelque sorte comme si il se sentait adopté, en tout cas était en train d'être sincèrement accepté et apprécié. Ça ne faisait même pas une heure qu'ils étaient ensemble mais il se sentait bien avec son maître. Peut être allaient ils créer une complicité au fure et à mesure ? Il l'espérait. En tout cas CLOUD voulait aller voir de plus près ce fameux blouson et donc emmena son propriétaire avec lui, en-lassant ses doigts avec ceux de Brian, renforçant le lien.

-Vous en pensez quoi ? A moins que vous ne vouliez absolument avoir des affaires un peu similaires avec moi... en duo. Si ça vous fait plaisir ça sera le cas pour moi aussi.

Questionna-t-il, un peu inquiet de l'avis de son maître. Après tout il pouvait refuser. Amanda les observait derrière sa table, sentant certainement que le shopping de ces messieurs allaient lui rapporter gros. Le cyborg le sentait, cette femme pensait avant tout à son intérêt. Il n'allait pas l'en accuser, ça s'appeler le commerce et ils étaient là pour acheter.

-Je pense que... après il faudra s'occuper d'autres choses que des blousons. Je m'habille souvent de costumes complets avec chemises et chaussures cirés. Ça ne vous dérangera pas ou vous n'aimez pas ça ?

CLOUD se lâchait sur les questions. Il avait tellement peur de ne pas satisfaire son maître qu'il s'inquiétait d'un rien. Au final il lui demandait juste des affaires simples pour un début, rien de plus. Le cyborg se rendait compte qu'il était toujours très poli avec Brian. Après tout c'était mieux pour le moment. Ils apprendraient à se connaître plus tard, l'I.A était encore un peu tendu.

Images vêtements:
 

PS: J'ai pas fait énormément avancer les choses mais... J'avais pas spécialement d'idée au final pour que le RP avance. Toutes mes excuses.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citizen

avatar

Hello, i'm ♕ Brian O'Connel
▅ avatar : GD
▅ messages : 143
▅ i'm here since : 17/01/2013
▅ âge : 21 ans
▅ situation : Amoureux d'un peu tout le monde ? (a)

MessageSujet: Re: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    Jeu 14 Mar - 15:55


Tu es a moi.~
Je créerai un nouveau monde peut être avec ton aide.
En l'emmenant au côté des blazers il vit bien le regard gêné de ce dernier. Il ne les aimait pas . Comment était-ce possible ? Ils sont pourtant magnifiques, qu'est ce qui ne va pas avec eux ? Trop de bleu à son goût ? Mais ça ce n'est pas un problème pourtant... C'est vrai quoi, il ne fallait arranger quelque deux trois petits détails pour que la veste aille parfaitement avec les vêtements qu'il portera en bas. Puis il faut dire que Brian n'était tout de même un peu vexé que l'I. À ne partagé pas sous enthousiasme en voyant les blazers... Conteste-t-il son sens de la mode ? Si ça se passe toujours ainsi il risque d'avoir de petite tension entre les deux. Enfin surtout pour Brian, Cloud lui devra tout simplement obéir en bon IA où il est. Avec Puny tout est différent, elle se contente d'acquiescer avec son sourire naturel lui disant de sa voix douce que Brian a raison et que ça lui va très bien. Il se souvient du jour ou il a emménagé seul dans son appartement. Quelques jours après, il était allé acheter des vêtements pour Puny, Dieu qu'il était gêné de choisir ses sous-vêtements avec elle... Et c'est quand celle-ci lui a dit ses mensurations qu'il a cru mourir. C'est d'ailleurs pourquoi en sortant il a tout de suite branché son IA à son ordinateur pour lui installer un programme de mode sur l'IA store pour qu'elle puisse choisir ça toute seule. Mais... Un programme très sobre. Rien à voir avec son extravagance, il ne veut surtout pas que quelqu'un d'autre puisse regarder son IA avec des yeux malsains... Elle est sa petite poupée, sa petite soeur, personne ne doit la toucher. Elle est déjà si abîmé il ne supporterait pas de la voir encore plus défectueuse à cause d'une autre personne.

-Pour un I.A de protection c'est un peu tape à l'oeil Monsieur O' Connel, mais si ça vous fait plaisir je le porterais. Après tout mes cheveux ne sont pas des plus discrets, plus de bleu ne changera pas grand chose. Si je puis me permettre celui ci m'attire plus.

Comme il le pensait le cyborg n'aimait pas le vêtement, il fut tout de même assez déçu et Amanda également. Était-ce les articles les plus prisés du magasin ? Sans aucun doute. D'un hochement de tête, Cloud lui montra un blouson tout aussi original que l'autre. Très coloré, quelque chaine par-ci par-là, oui c'était très beau.

-Pour un IA, tu as un goût très prononcé.


Un léger sourire sur les lèvres, le décolorer se laissa attirer vers le blouson en question leurs doigts étroitement entrelacer. Ça ne le dérangeait pas, loin de là, si ça permet à Cloud de se sentir à son aise plus rapidement alors Brian serait même prêt à le prendre dans ses bras et à lui chantonner une horrible cantine pour enfants. C'est vrai après tout, il lui appartient à présent, alors s'intégrer le plus rapidement possible serait mieux pour lui et pour Brian également. Et qui sait... Peut-être entretiendra-t-il une relation plus que Propriétaire/IA comme avec Puny. Même s'il ne pense pas encore à ça c'est tout à fait plausible. Regardant alors de plus près le blouson, il est vrai qu'il est beau. Très beau même. Il y a aucun doute, ça va lui aller bien.

-Vous en pensez quoi ? A moins que vous ne vouliez absolument avoir des affaires un peu similaires avec moi... en duo. Si ça vous fait plaisir ça sera le cas pour moi aussi.

-C'est très beau et non... Juste quelques uns, pour rendre jaloux Seven.

Encore une fois il parlait sans vraiment réfléchir, mais pourquoi il ferait attention à ses paroles ? Ce n'est que son IA. A vrai dire, Brian voulait réellement jouer avec les "nerfs" de son ami, le rendre jaloux à en devenir presque agressif il adore ça, et il Seven le sait à son plus grand dam. Ils sont très possessifs l'un de l'autre, Seven considère Brian comme sa chose et Brian fait la même chose avec Seven. Et même s'ils se disputent souvent, ils s'adorent réellement. Il se souvient d'un jour... Qui s'est d'ailleurs passé il n'y a pas si longtemps. Maximum 1 an. Brian avait une nouvelle conquête, un homme qui en plus d'être dans son lit plusieurs fois par semaine était super sympa. Il avait tout pour lui, la beauté, la gentillesse et en plus de ça, il était drôle. Rien à voir avec le caractère de cochon du cyborg. Alors Brian s'amuser à rendre jaloux Seven en vantant les mérites de son ami, lui textotant le soir où il s'amusait aux jeux vidéo avec lui chose qu'il déteste faire normalement à la place d'être avec lui. Et Seven se disputait souvent avec Brian, l'insultant copieusement. L'altercation était tel que Seven en pressant un peu trop fort le bras de son ami entre ses doigts, il finit par littéralement le lui casser. Dieu qu'il avait eu mal à ce moment-là... Il avait fini avec un plâtre tout le restant du mois et Seven remplis de remords s'était comporté avec lui comme le plus obéissant des soumis. Lui offrant la nourriture qu'il préfère, étant aux petits soins etc. Et un jour il c'était invité chez Brian un DVD porno mettant en scène deux filles et un potager sous le bras. Il sait que son ami a une vie sexuelle très remplis et même si lui se fout complètement de ce genre de choses, il lui avait proposé de regardé ensemble. Brian a tellement ris en regardant ce DVD et en voyant le regard blasé de son ami devant "deux sacs de viande" comme il aime les appelés qu'il a fini par lui pardonner. Et l'homme qu'est-il devenu ? Ebein... Brian c'est tout simplement lassé et il cen'est pas privé pour le lui dire. Depuis, ils ne se voient plus.

-Je pense que... après il faudra s'occuper d'autres choses que des blousons. Je m'habille souvent de costumes complets avec chemises et chaussures cirés. Ça ne vous dérangera pas ou vous n'aimez pas ça ?

-Non, ne t'en fais pas. Ça ne me dérange pas si tu t'habilles comme un vieux, tant que ce n'est pas tout le temps. Enfile la veste.
Dit-t-il en lui donnant. Et ferme là correctement, ton haut de Dirty Cash me fait honte. On va aller dans d'autres magasins, tu peux m'attendre à l'extérieur.

À ces mots, le jeune homme pris quelques-uns des accessoires qui ornait des mannequin et partie payer tout cela auprès d'Amanda, celle-ci semblait plutôt contente des résultats du prix qui s'afficher... Mais quelque chose la turlupiner. Ce n'était pas assez pour elle...

-Et les blazers, tu les prends ?


Brian se contenta de sourire et d'acquiescer. Ces blazers lui plaisent et ça lui fera de toute des vêtements en plus. Sans attendre Amanda, lui apporta ses précieux et les plia correctement avant de les mettre un sac et de tendre le tout a son client préféré. Calculant ensuite rapidement elle annonça le prix exorbitant de la petite séance shopping. Brian lui était agréablement surpris, ce n'était pas tant que ça, il se dépêcha donc de payer avant de rejoindre Cloud. Ou devait-il aller à présent, il y a tant de magasin à faire... Celui des vêtements, celui des jeans de marques, celui des accessoires, l'autre des chaussures, et un autre de costume comme Cloud doit les aimer. De toute façon, il est familier avec tous ces magasins.

-Porte-les. Il donna les sacs à Cloud avant de commencer à marcher. Il y a tant de magasins, tu voudrais continuer par quoi ?

Sans attendre que Cloud réponde, la réponse semblait sonné comme une évidence... Il y avait ce nouveau magasin à deux pas d'ici. Même Brian lui-même n'a jamais mis les pieds à l'intérieur, c'était donc ici qu'il devait y aller. Pressant le pas, à ce fameux magasin, tout semblait cher et luxueux. Du sol ciré, au lustre à diamant au centre du plafond. Il récupéra les sacs qu'il avait donnés à Cloud quelques instants plus tôt et sans attendre il parti s'asseoir sur un des canapés rouges, dans le coin du magasin.

-Tu peux regarder si des vêtements te plaisent. Tu devrais commencer par regarder les pantalons ainsi que des haut. Tiens... Tu devrais changer de sous vêtement aussi. On ira ensuite, je connais un super bon magasin. Je te vois bien porté, des boxers luxueux et gold. Un petit rictus se formant au coin de ses lèvres, il finit par rire légèrement.

Code © Nowadays




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contaminated&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ CLOUD
▅ avatar : TOP [Big Bang]
▅ messages : 162
▅ i'm here since : 18/01/2013
▅ âge : 4 ans en service-Apparence 25 ans
▅ nationalité : Japonaise
▅ situation : Amoureux d'un courant d'air...

MessageSujet: Re: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    Mer 8 Mai - 20:16




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hello, i'm ♕ Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [suite] Tu es a moi. ~Cloud~    

Revenir en haut Aller en bas
 

[suite] Tu es a moi. ~Cloud~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DBZ la suite par des fans
» DBZ la suite OFFICIEL le 24 Novembre 2008
» [Blog] La suite d'une longue histoire
» [Rp] Demande de renseignement suite à décès
» Devian - Escroquerie[classé sans suite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.A ✖ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE :: tokyo :: « shibuya. 渋谷 » :: Magasin de modes-