...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [OS] Le temps d'un Noel feat. T.O.P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Citizen&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ Rina Maeda
▅ avatar : Im Jin Ah [After School]
▅ i'm also : Aya Takahashi
▅ messages : 82
▅ i'm here since : 04/02/2013
▅ âge : 18 ans
▅ nationalité : Japonaise (莉奈)
▅ activité : Etudiante en Art
▅ situation : Amoureuse, mais c'est compliqué

MessageSujet: [OS] Le temps d'un Noel feat. T.O.P   Jeu 7 Fév - 21:54

Le temps d'un Noël


Chanson à écouter avec:
Lien : Sad Romance - Violon Version

Je savais dès le début que tout se finirais sous un tapis blanc, que notre vie serrait seller un jour où même toi serrait habiller de cette couleur. En regardant la neige tomber devant ma fenêtre, je me rappel chaque instant passé avec toi, de se premier regard que j’ai échangé avec toi, du sourire que tu as affiché avant de disparaitre derrière la grande porte en bois de l’hôtel Crillon à Paris. J’ai envie de me plonger à nouveau dans ses souvenirs. Te rappel tu Nastia, de cette nuit là?

***

‘‘SeungHyun’’ s’écria JiYong ‘‘Tu vas où, nous avons une interview dans moins de 10 minutes’’

Le jeune homme brun se retourna vers son ami et lui sourit, comme pour lui promettre qu’il reviendrait à temps. Mais JiYong commençait à être habituer et ne chercha pas plus loin, s'engouffrant dans une salle. SeungHyun s’élança dans le couloirs du grand hôtel pour suivre la rousse qui lui avait sourit. Il l’a rattrapa assez rapidement en saisissant son bras doucement.

‘‘Attend’’ lui fit il en la tirant. ‘‘Qui es tu?’’

La jeune rousse lui sourit et releva ses yeux d’un bleu océan vers lui. SeungHyun fut troublé, mais garda le contrôle.

‘‘Nastia Stradivari. Et toi?’’ répondit elle.

‘‘Je … Tu ne me connais pas?’’

Le jeune femme en face de lui rigola doucement en passant ses doigts fin dans sa chevelure rousse. Cela contrastait beaucoup avec sa peau de porcelaine et ses yeux bleus entouré de noir. SeungHyun ne savait plus vraiment quoi dire et se contenta de sourire. Un long silence s’installa entre eux. Gêné, le jeune homme lui tendit la main.

‘‘Choi SeungHyun.’’

Nastia lui serra la main et voulu se retourner pour s’enfuir dans sa chambre, mais le jeune brun ne l’entendait pas de cette oreille.

‘‘Nastia!’’ fit il en lui tenant toujours le poignet droit. ‘‘Accepterais tu de venir boire un verre avec moi ce soir? Rendez vous au bar de l’hôtel à 19h30?’’

La jeune femme parut un peu surprise et finit par relever les épaules et élargie son sourire pour il laissez entrevoir une jolie ligné de dents blanche. Elle acquiesça d’un simple signe de la tête.

‘‘Je te retrouverais donc ce soir au Senta.’’ fit elle doucement avant de dégager son poignet avec légèreté et filer dans les couloirs. Elle disparut vers la gauche en silence.

***

Te souviens tu de cette rencontre Nast? Elle avait été rapide et tu n’avais pas dit grand-chose, mais j’ai été conquit au simple son de ta voix et à ton regard si froid. Je ne savais pas encore tout se que tu me cachais. Je ne savais pas encore tout se que je sais désormais, toute ses choses avec lesquels j’apprends à vivre chaque jours.
Ce que tu ne sais pas c’est que j’ai loupé l’interview que j’avais du faire, car au lieu de me diriger vers la salle de conférence, j’avais bifurqué vers ma chambre, j’avais alors fermé les rideaux de couleurs pourpres et je m’étais allonger sur mon lit, à écouter une douce mélodie qui me faisait penser à toi. Je m'étais énormément surpris, je suis de nature plutôt timide et je n'aborde jamais les fille et surtout pas de cette façon, mais toi... tu avais rendu tout cela différent en un sourire. J’étais resté allongé sur mon lit, jusqu’à l’arrivé de JiYong et Daesung dans ma chambre. L’horloge devait indiqué environ 19h25. J’avais bondis sur mes pieds et sans rien leurs expliquer, j’avais foncer te rejoindre au bar. Je me souviens t’avoir regarder de longue minutes de dos. Tu fixais un point imaginaire sur le sol, immobile. Te souviens tu de tout cela. C’étais le début de nous…

Nos trois premiers mois on défilé à une vitesse vertigineuse. Tu as quitté ton travail de serveuse pour me rejoindre et me suivre au quatre coin du monde. Mais un secret planait au dessus de nous. Tu avais sans doute voulu me l’avouer plusieurs fois, mais une peur te saisissait, je le lisais dans tes yeux, tu craignait que je fuis.


***

Nastia avala son second cachet blanc en cachette. Voilà trois mois que ce rituelle se répétait, trois mois qu’elle se levait plus tôt pour prendre un nombre incalculable de cachets, chaque matin. La jeune rousse prit le troisième et le regarda. Elle soupira et le mis dans sa bouche. Combien de temps encore allait elle cacher cela à SeungHyun. Elle se sentait coupable, de devoir lui mentir de la sorte, leur couple était en jeu. Nastia ferma les yeux et avala le comprimé. Quand elle se retourna, elle fut surprise de voir le jeune brun dans l’encadrement de la porte. Elle ouvrit doucement la bouche mais aucuns sons ne sortie. Le regard noir que lui lançait le jeune homme la fit frissonner. Elle avança doucement vers la table et s’y installa. Ses pieds nus effleurèrent le sol avant qu’elle ne les croise sur la chaise. SeungHyun, visiblement contrarier s’approcha silencieusement vers la table, mais resta debout devant sa chaise, posant ses mains crispées sur le dossier. Doucement, les yeux de Nastia remontèrent et croisèrent ceux de SeungHyun. Ses yeux étaient devenues légèrement plus doux mais elle voyait tout de même une petite blessure, ce mensonge avait trop duré. Elle croisa ses doigts sur la table et resta silencieuse un petit moment. Elle vit que SeungHyun s’impatientait. Doucement elle sortit une à une les boite de médicaments qu’elle cachait dans le placard et les posa devant lui. Puis elle finit par tout lui avouer.

‘‘Je n’ai jamais vraiment sus comment t’avouer cela, comment trouver les mots pour te dire se qui me rongeait. J’ai souvent voulu te le dire, mais comment dire à celui que l’on aime qu’on est gravement malade, comment lui dire que tout peu s’arrêter maintenant. J’ai si peur de ce qui peu se passer SeungHyun, maintenant je tente vraiment de m’accrocher à toi, à nous.’’

SeungHyun la regarda silencieux, il n’arrivait pas à déterminer le sentiment qu’il ressentait au fond de lui. Colère, tristesse, tout se mélangeait mais une peur le dominait tout de même. La peur de perdre Nastia et cette équilibre qu’ils avaient créé ensemble. Son regard se radoucit petit à petit et ses mains lâchèrent le dossier de la chaise en bois. Il s’approcha de la jeune femme et la prit dans ses bras. Il resserra de plus en plus l’étreinte afin de la sentir véritablement contre lui. Il avait toujours sut que Nastia était fragile, elle ne lui avait jamais caché cela, jamais elle n’avait bu d’alcool et avait toujours fait attention à tout. Mais il n’aurait jamais imaginer qu’elle était atteinte d’une maladie grave.

‘‘Nast’’ fit il doucement ‘‘Quand tu dis … grave … tu …’’

La jeune femme enfuit sa tête dans sa nuque et il y sentit une goute tomber dans son cou, il sut immédiatement qu’elle pleurait. Son cœur lui fit mal quand il comprit, la maladie qu’avait Nastia était sans doute incurable, mais rien n’était perdue, lui avait espoir.

‘‘SeungHyun, je suis atteinte d’une leucémie assez avancée. Les médicaments font de moins en moins d’effets. J’ai déjà eu deux rechutes mais je me bats de toutes mes forces. J’ai encore plus d’énergies pour nous deux.’’

Le jeune homme encadra de ses deux mains le visage de porcelaine de la jeune femme et l’embrassa tendrement. Les mains de Nastia se perdirent dans les cheveux de SeungHyun afin d’approfondir leur baiser.

***

Ce jour là, Nast j’ai eu mal, mal que tu ne met pas confier cette maladie avant. Mais j’ai surtout eu peur, je craignait que la vie te soit arracher et de me retrouver sans toi. J’ai tue tous ses sentiments pour t’épauler au mieux et réussir à te sauver.

Je me souviens de chaque détails de ton visage, de la texture de tes cheveux, de l’odeur de ta peau. Mais j’ai peur de les perdre, d’oublier cela alors que je les aime temps, que je t’aime tellement. Je crois que chaque moment important de notre vie à deux est gravé en moi et ne s'ôteront jamais. Te rappels tu le jours où nous avons adopté Charlie? Tu ne voulais pas de chien et finalement c’est toi qui à craqué en première sur lui. Tu l’as vus et tu étais plus que déterminée à le prendre, je n’avais plus le choix. Puis je t’es rapporter Sally. Je sais que tu voulais tellement un chat persan et Charlie semblait s’en accommoder assez bien, donc j’ai sauté sur l’occasion de te faire ce cadeau le jours de ton anniversaire. Le sourire que tu as affiché quand tu l’a vu, je ne l’oublierais pas non plus.

Et te souviens tu de notre premiers mois ensemble? Celui où tu as décidé de tout plaqué pour venir me rejoindre à Séoul. Te rappels de cette première nuit?


***

Nastia, confortablement installer dans le canapé, avait cédé à la fatigue du voyage. La journée avait été éprouvante et à peine la tête posé sur l’accoudoir du canapé, elle avait fermé les yeux. SeungHyun entra doucement dans le salon et sourit en la voyant dormir. Il s’approcha d’elle et caressa doucement sa joue en remettant quelques mèches de cheveux derrières ses oreilles. La jeune femme fit une petite mou avec ses lèvres avant de tourner légèrement la tête. Amusé par sa réaction, il passa doucement sa main le long du bras dégagé de Nastia. Cette dernière passa sa main à l’endroit exacte où SeungHyun l’avait caressé. Il s’approcha doucement d’elle puis déposa un baisé à la base de son cou. La jeune femme sourit plus franchement en se tournant doucement et en capturant les lèvres de SeungHyun. Surprit le jeune homme se recula légèrement, mais Nastia réussit tout de même à attraper le col de son t-shirt et de le retirer contre elle. Il tomba à la renverse sur elle et se retrouva allonger sur le canapé. Ils éclatèrent de rire avant que Nastia l’embrasse fougueusement. Entraîner dans cette passion qui les dévorait doucement tous les deux, SeungHyun passa doucement l’une de ses mains sur les boutons du chemisier de Nastia. Hésitant un peu, il la regarda dans les yeux et fut rassuré en la voyant sourire, il avait son accord. Un à un les boutons noirs s’ouvrirent laissant découvrir la peau de la jeune femme. SeungHyun passa doucement sa main sur sa peau blanche en souriant. Nastia frissonna au moindre de ses passages.
L’amour que se portait le couple était quasi palpable, d’une tel force qui pourrait en effrayer plus d’un, mais Nastia et SeungHyun avait décidé de vivre leur idylle jusqu’au bout. Le jeune brun enleva doucement le chemisier de Nastia et commença à déposer des baisers chauds sur son épaule. Le bout de ses doigts effleuraient la peau de la jeune femme.

***

Ce moment d’intimité, Nastia, notre première fois ensemble, n’appartiens qu’à nous. Les mots que tu as chuchoter à mon oreille juste avant que tu t’endormes, je les garderais toujours au fond de moi, comme la plus belle touche d’espoir qu’on puisse apporter. Je crois que me trouver à côté de toi est aussi fort que lorsque je me trouve sur scène. Tu sais à quel point j’aime rapper devant notre public, combien j’aime me défouler sur cette scène.
Un concert m’a particulière marqué. Je me souviens encore de sa date, s’était le dernier concert avant notre coupure, nous allions fêter Noël juste après. C’était un vendredi soir, le 24 décembre.
Quelque jours avant, nous avions dut t’hospitaliser car les traitements t’avaient vraiment affaiblie et que le médecin qui te suivait préférait te garder en observation, mais il restait très optimiste. J’étais allez au concert confiant …


***

SeungHyun, JiYong, Seungri, Taeyang et Daesung se regardèrent en silence. C’était leur dernier concert, ce soir ils fêteraient tous les trois, Noël à l’hôpital avec Ivy-Line et Nastia. SeungHyun s’approcha de la scène les mains légèrement tremblantes. Un peu de stress quoi de plus normal, mais ce soir, il chanterait pour elle. Les lumières éteintes, la musique se lança. Il frappa doucement le sol avec son pied, s'encrant dans le tempo. Il vit JiYong ainsi que le reste du groupe prendre place dans le noir. La foule s’agitait et le concert commença. JiYong, affichant toujours son large sourire, lança:

‘‘Hello Séoul! Nous faisons notre dernier concert de l’année.’’

La foule lui répondit avec des cris venant de partout. Le groupe sourit et commença l’intro. Le public bougeait déjà beaucoup quand ils attaquèrent la seconde chanson. JiYong s’approcha à nouveau.

‘‘J’aimerais dédier cette chanson à une amie très chère qui nous écoute en direct de l’hôpital. Nous avons exprès relier son I-Pad à la scène pour qu’elle puisse nous voir en live. Alors Nastia, cette chanson est pour toi.’’

Le groupe joua ce morceau comme encore jamais ils ne l’avaient fait. Quand ils finirent le public était en transe, continuant à chanter et chaque membre du groupe affichait un large sourire. Ce fut sans nul doute le plus beau concert de leur carrière, encore maintenant ils ont du mal à l’égaler.

***

J’ai sauter dans le van directement après avoir prit ma douche afin de te rejoindre le plus vite possible. Nous avions tous fait un effort vestimentaire et étions tous heureux d’avoir fait ce concert. Je t’ai parlé au téléphone une petite heure avant qu’on te rejoigne, Ivy-Line venait d’arrivée et allait t’aider à te préparer. Tu te souviens de mon arrivé?

***

SeungHyun sauta du van afin de rejoindre la chambre 127 de l’unité de cancérologie de Séoul. Il monta les escaliers deux par deux et passa devant la salle de soin et y trouva les infirmières en grande discussion. Un large sourire barrait son visage, il était vraiment heureux mais le chemin vers cette chambre lui semblait vraiment très long. Il tenait entre ses mains une petite boite en velours noir. Le service était décoré pour Noël et un grand sapin ornait la salle commune. Après tout Noël était une fête magique, non?
Le reste du groupe suivait derrière, portant chacun les cadeaux pour la fête. Eux aussi étaient heureux. Ils arrivèrent devant la chambre et y trouvèrent Ivy-Line assise tout près du lit, tenant la main de la jeune Nastia. Son visage était encore plus blanc que d’habitude. SeungHyun était resté dans l’encadrement de la porte à la regarder. Son sourire s’était effacé, laissant place à une unique larme qui coulait le long de sa joue gauche. Tenant fortement l’écrin noir dans sa main, il s’approcha du lit et embrassant le front de la jeune rousse. Cette dernière ouvrit doucement les yeux, avec un peu de difficulté elle lui sourit, se voulant rassurante. Mais tout le monde avait bien comprit.

‘‘Votre concert était vraiment génial, merci.’’ fit elle avec une voix très fatigué. ‘‘Merci pour tout.’’

Daesung s’approcha d’elle et posa sa main sur son épaule. La jeune femme voulu poser sa mains sur la sienne mais la faiblesse de son corps l’en empêcha. Elle se contenta d’élargir son sourire. Rien était prévue de cette façon mais qui peut allez contre le destin? Ils laissèrent rapidement le couple seul, afin qu’ils profitent un peu de leur moment ensemble.
SeungHyun resta silencieux, le cœur surement trop lourd pour ajouter quelque chose. Nastia le regardait tristement, il semblait si blessé, qu’une larme perla sur son visage. La voyant, SeungHyun l’effaça du bout du pouce.

‘‘Je veux te voir sourire Nastia, je veux te voir heureuse jusqu’au bout. S’il te plait.’’

La jeune femme sourit doucement, cela illumina un peu son visage. Le jeune homme se pencha vers elle et l’embrassa avec légèreté.

‘‘Et moi SeungHyun, je veux que toi aussi tu sois heureux. Je veux que tu vive pleinement ta vie comme ce soir au concert.’’

Ils savaient tout les deux, qu'en ce 24 décembre, la jeune Nastia s’éteindrai. Il n’y avait pas vraiment besoin de mot pour se dire à quel point ils s’aiment et combien leur cœur était douloureux. SeungHyun saisit la main de la jeune femme et la regarda amoureusement. Il la vit fermer les yeux. Elle lui souffla un léger ‘‘Je t’aime’’ avant de s’endormir totalement, laissant derrière elle un homme meurtrie.

***

‘‘Je t’aime’’ sont les deux derniers mots que tu m’es dit Nastia. Les derniers mots que tu es dis avant de disparaitre. Tu ne m’as même pas laissez te répondre, tu ne m’as même pas laissé le temps de te donner la bague que contenait l’écrin. Je te l’ai tout de même passé au doigt et cela me lira à jamais à toi, mais avais-je vraiment besoin de cette bague pour cela?




Tu devras toujours être comme ce ciel lumineux.
Comme ce nuage blanc,
Tu devras toujours sourire comme s'il ne s'était rien passé


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contaminated&Modo

avatar

Hello, i'm ♕ CLOUD
▅ avatar : TOP [Big Bang]
▅ messages : 162
▅ i'm here since : 18/01/2013
▅ âge : 4 ans en service-Apparence 25 ans
▅ nationalité : Japonaise
▅ situation : Amoureux d'un courant d'air...

MessageSujet: Re: [OS] Le temps d'un Noel feat. T.O.P   Sam 9 Fév - 14:03

C'est bien triste tout ça, je vois que tu aimes me faire souffrir :;):
ça promet pour la suite !

PS: Tu écris très bien ! Je suis sous le charme :ballon:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[OS] Le temps d'un Noel feat. T.O.P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joyeux Noel, bonne année 2013 et un beau temps des fêtes.
» Les énigmes qui font passer le temps
» Un nouveau pour noel ?
» Joyeux Noël les grotteux !
» Comment passer fm en un rien de temps, soit en moins de 24H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.A ✖ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE :: HORS-JEUX :: La galerie :: Autres Galeries-