...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce-que tu fiche ici ? ~Brian~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


Hello, i'm ♕ Invité

MessageSujet: Qu'est-ce-que tu fiche ici ? ~Brian~   Dim 10 Fév - 2:34


Laisse-moi.
Arrêtes de me suivre comme ça, Brian !



Je venais de finir de travailler. Il était 7 heures du matin, il faisait encore nuit et le temps était assez pluvieux, gris et des bourrasques de vent emportaient les feuilles qui jonchaient le sol. Pourtant, je voyais déjà les gens se presser, comme à leur habitude, dans les rues de Tokyo. Ils me poussaient presque tous sans gêne, comme si je n'existais pas. Ce qui était vrai, je n'existais pas pour eux, je n'étais juste qu'une personne de plus dans cette foule. Tout cela me mit à me rappeler du jour où j'avais rencontré Gu Won... J'étais donc parti dans mes pensées, une nouvelle fois. Je fixais le béton qui était sous mes pieds, me disant que j'étais aussi dur que celui-ci, qu'au fond je n'étais juste qu'une machine ; c'est souvent dans ses moments là, que je me m'étais à vraiment réfléchir. Je me disais que j'avais peut-être une vie assez "normale", j'étais peut-être pris pour un humain pour la plupart des gens qui me regardaient, qui me parlait mais pourtant au fond, je le savais, je ne suis pas un humain et jamais je ne pourrais l'être. Je me demandais si les gens qui me côtoyaient assez souvent réagiraient différemment a mon égard s'ils savaient que j'étais qu'un robot, contaminé qui plus est. De toute façon, les personnes non-scientifiques ne connaissaient pas la vraie vérité, et heureusement dirais-je, enfin cela dépend de comment nous regardons la chose. C'est sur ses pensées que j'arrivais dans mon quartier, je relevai mon visage pour alors fixer les maisons que je voyais passer devant mes yeux. Elles étaient souvent très petites, avec je suis sûr même pas assez de place pour mettre deux lits dans une même pièce, enfin heureusement, toutes les maisons du quartier n'étaient pas comme ça. Par exemple, la maison où nous vivons Gu Won et moi est assez grande mais délabrée, les murs étaient a des endroits craquelés, même certains pourraient a tout moment tomber mais je disais toujours a Gu Won de ne pas s'approcher de ses pièces, il y avait que moi qui y allait. Je n'imaginais même pas ce que je ferrai si un jour il lui arriverait quelque chose.. Je soupirais, me trouvant bête de penser a ce genre de chose. J'allais bientôt le voir, je n'étais plus qu'à quelques rues de notre petit chez nous alors pourquoi je me m'étais à penser a des choses aussi débiles ? Il allait très bien j'en suis sûr, il devait être dans son lit encore, il était tôt en même temps. Dés que j'arriverai et que je me glisserai dans son lit, il viendra directement se caler dans mes bras, comme il a l'habitude de faire en faisant une moue adorable en me disant que je suis congelé, que je devais avoir trop froid. Je me mettrai alors a grandement sourire en lui disant que ce n'était pas grave, que je n'avais pas froid, que cela était impossible mais il me dira comme à son habitude que je devais lui mentir, il me serra alors fort contre lui, espérant que toute la chaleur de son corps puisse me réchauffer. Alors en sachant tout cela je ne devais pas m'inquiéter.. Me répéterait-je tout le long du chemin.


[…]


Quand j'arrivais enfin devant l'endroit qui me servait de maison, je vis une voiture devant. Elle était grande, pas une poubelle ambulante quoi et elle devait sûrement être le tout dernier modèle à la mode au Japon, et même dans d'autres pays. Je n'étais peut-être pas au courant de toutes les choses que les humains créaient pour s'amuser ou pour faire encore moins de chose qu'ils ne faisaient déjà mais en les côtoyant tous les jours, j’apprenais assez (trop) des choses sur les nouveaux joujoux qu'ils aimaient utilisés. Et ce n'était pas rare qu'un humain mâle parle de voiture. J'avais remarqué que les hommes parlaient plus de ce genre de choses que les femmes. Pourquoi ? Je n'en savais rien et je m'en fichais un peu, même beaucoup, de cela. Pendant que je fixais cette voiture des yeux, je m'étais arrêté de marcher en fronçant les sourcils, me demandant qu'une chose : Qui était là ? Une fois que cette question passa plusieurs fois dans mes circuits, je relevai mon regard vers la maison avant de faire de grands pas jusqu'à la porte d'entrée. Je détestais quand une personne s'invitait comme ça chez Gu Won, sans prévenir. J'ouvrai ensuite rapidement la porte, légèrement énervé, avant d'entrée a l'intérieur du hall. Au moment où, j'allais refermer la porte, je stoppai tout mouvements en entendant des rires et deux voix qui venaient sûrement du salon. La première voix était celle de Gu Won, je pourrai la reconnaître entre miles mais l'autre voix me disait quelque chose mais pourtant je n'arrivai pas à mettre un nom dessus. Je finissais ensuite de fermer la porte d'entrée avant de marcher jusqu'au salon. Une fois dans celui-ci, je vis une personne que je n'aurai jamais cru revoir. Je crut qu'à ce moment-là, mes yeux aller presque sortir de mes orbites. Mais qu'est-ce-que cet humain faisait ici ? Chez Gu Won ? Pourquoi l'humain le plus énervant qui existe sûrement sur cette Terre était là devant moi entrain de me sourire à pleine dent et de me dire « Ça fait longtemps dit donc. » ? Et pourquoi Gu Won l'avait accepté chez lui ?! Je lançai alors un regard à Gu Won qui, lui, me lançait un regard du genre « Bah quoi.. ? » Je reposai alors mon regard sur l'autre humain qui était dans cette pièce et je soupirais fortement avant de dire d'un ton neutre et assez froid.


- Je peux savoir qu'est-ce-que tu fais ici ? L'autre jour ça ne t'as pas suffi de me rentrer dedans ? Ou tu veux que ça recommence ?


Il se redressa lentement devant moi avant de me répondre avec toujours se sale sourire collé au visage.


- Mais de quoi parles-tu donc ? Tu ne m'a pas oublié quand même ? On s'est rencontré il y a longtemps, j'en parlais même à Gu Won. N'est-ce pas ?


Je le vis lui lancer un regard qui ne me plus pas vraiment, mais j'essayai de rester, le plus que je ne peux, calme. Il reprit ensuite en voyant que Gu Won me lançait un regard d’incompréhension ; Gu Won ne comprenait plus vraiment ce qui se passait, je pense, et moi non plus a vrai dire. Il avait sûrement du lui raconter n'importe quoi pour pouvoir entrer ici, mais la question était : Pourquoi ?


- Tu sais, avant que tu ne le rencontre. C'est émouvant comment s'est arrivé en parlant de ça.


Je crut qu'a ce moment-là, j'allais vraiment sortir de mes guons. C'est moi ou il se moquait mais alors vraiment de Gu Won et moi ? Je ne lui laissai même pas le temps de rajouter autre chose que je lui attrapai le bras puis je le tira avec moi en dehors du salon puis de la maison. Une fois dehors, je le plaqua avec dureté à sa voiture, me rapprochant de lui jusqu'à qu'il n'y ait plus que quelques centimètres qui séparait mon visage du sien. Puis je lui demandai d'une voix encore plus froide qu’auparavant.


- Qu'est-ce-que tu fiche ici ?





Dernière édition par MAYRON le Lun 11 Mar - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citizen

avatar

Hello, i'm ♕ Brian O'Connel
▅ avatar : GD
▅ messages : 143
▅ i'm here since : 17/01/2013
▅ âge : 21 ans
▅ situation : Amoureux d'un peu tout le monde ? (a)

MessageSujet: Re: Qu'est-ce-que tu fiche ici ? ~Brian~   Jeu 28 Fév - 18:08


Que fais tu ?
Que tu le veuille ou non, je continuerais a t'examiner
Le bleu est forcément violet, le rose est forcément rouge. Vous ne comprenez pas ? C'est la logique du futur dirigeant de N.E.C.R.A c'est donc normal. Ce jeune homme est affreusement têtu et ne crois seulement en ce qu'il dit. Depuis quelques jours il avait une idée en tête... Une idée qui l'empêchait de dormir le soir... Pourquoi l'I.A auquel il c'est bousculé il y a quelques jours plus tôt ne l'a pas évité ? Tous les IA normalement constituée ont un programme de politesse de base, un bonjour, un merci, s'il vous plaît etc. Mais surtout ils ont plusieurs récepteurs tellement qu'il est impossible de les compter. Même le plus pourri des propriétaires garderait tout même à son IA l'option pour pouvoir éviter les objets et les personnes. Se prendre un IA en plein nez, ça fait mal. Voir son IA rentré dans autre chose ça pourrait l'abîmer et pour le prix que ça coute c'est triste. Même Brian ne jouerait pas comme ça. Puis s'il ne suit pas son programme c'est qu'il a un dysfonctionnement et si ça n'est pas ça c'est quelque chose de bien plus complexe... Dans les deux cas ça l'intéresse. Et il devrait être reconnaissant que ça soit lui qu'il soit tombé sur lui plutôt qu'un keeper qui le mettrait à la casse s'il le juge trop dangereux. Il a prévu d'aller le voir, il sait ou il habite, ça sera facile. Ne reste plus qu'à savoir quel genre de propriétaire il a... Si c'est une jeune femme ou même une femme d'âge mur, ça sera facile, Brian a tous les atouts en main pour la faire sombrer dans son piège. Si c'est un homme ça sera bien plus difficile, mais il est sûr qu'il y arrivera, au pire il y a son argent. Qui dirait non a une belle liasse de billets en échange de quelque information ? Le monde est dominé par l'argent, l'argent acheté tout, y compris les sentiments, c'est quelque chose qu'on a enseigné à Brian depuis son plus jeune âge. Quelque belles paroles, un revenue plus que convenable, ça les fait tous craqué. Certaines niaises diraient que l'argent n'achète pas le bonheur mais il y contribue. Brian a toujours eu ce qu'il voulait, il demande il a, toutes les personnes autour de lui, sont des objets à manipuler, il n'a pas peur de faire des choses qu'on pourrait qualifier mal pour arrivée à ses fins.

"Bonjour ! Il est 7 h, c'est donc l'heure de se réveiller et faire des exercices matinaux pour être au top le reste de la journée! "

2024 et pourtant les réveille-matin sont toujours aussi chiants. Gigotant de sous sa chaude couverture, le décolorer agrippait l'objet qui venait de le sortir de Morphée et ne tarda pas à l'éteindre. quelle heure est-elle déjà ? 7h ? Dans ce cas, combien de temps a-t-il passé dans son lit ? Seulement une demi-heure si ce n'est pas moins. Il a passé sa nuit a l'usine, N.E.C.R.A. Toute la nuit, il a fait des tests, essayant de retirer certains programme, relié certains fils à un autre, regarder les réactions que ça fait, essayer de laisser la sensation de douleur, ou faire subir des dégâts assez important. Pourquoi faire tout ça ? Simple, pour améliorer, la nouvelle gamme d'I. A et essayer de trouver la déficience qui touche certains IA. Le virus FW. Il réussira à coup sûr un jour à faire cesser cette saleté. D'ailleurs, si SEVEN apprenait ce qui faisait le soir... Ça serait surement la fin de leurs amitiés. Il est lui-même un IA, comment réagirait-il s'il découvrait que son ami fait subir des choses à ses yeux inhumains a ses "frères" ? Flower Boy préfère garder ce détail pour lui, après tout... Chacun à son jardin secret n'est ce pas ? Se redressant, Brian frotté ses yeux. Il devait sortir de son lit et rapidement, il a de grands projets pour aujourd'hui, donc au diable le manque de sommeil. Il partit rapidement de sa chambre, marchant comme un zombie jusqu'à sa salle de bain il essayait de ne pas écraser ses vêtements de la veille. Il s'accoude au lavabo, regardant fixement son visage dans la glace. Son reflet ne lui plaisait pas. Les cheveux en bataille et des cernes d'un kilomètre de long il n'était pas au top de sa forme loin de là. Mais il avait toujours sa beauty face ! Au pire des cas, si les cernes sont toujours aussi voyants après sa douche, il les camouflera avec un peu de maquillage. Le futur dirigeant de N.E.C.R.A se doit d'être irréprochable. Il ne prit même pas la peine de fermer la porte pour commencé à se déshabiller. Il s'en fichait complètement, c'est chez lui après tout. À part lui et ses I. À il n'y a personne et est-ce que Brian devrait avoir honte de ses I. A ? bien sûr que non. Au pire, Puny et Cloud s'aventurent rarement dans la salle de bain, l'eau peut être dangereux pour eux. Il était à présent a l'intérieur de la douche, la tête renversée en arrière il laissait l'eau couler sur son corps pour lui permettre de se reprendre de sa trop courte nuit.

[...]

Une simple serviette enroulée a sa taille, et quelque goutte d'eau ruisselant encore sur sa peau, le Coréen rejoignait la cuisine pour prendre une pomme en guise de petit déjeuner et reprit le chemin de sa chambre sans lancer un seul regard à ses I. As. C'était à présent l'heure de s'habiller. Enfilant une simple chemise blanche sous un pull rouge à motif, il enfila un jean serré qui le mouler parfaitement et il se contenta de passer seulement un coup de peigne dans ses cheveux et finalisa le tout avec un bonnet rouge qui lui donner un air malicieux. Remettant correctement ses cheveux roses, il se regarda une nouvelle fois au miroir. Le voici au top et prêt a affronté la journée, et il put enfin sortir de son appartement sans oublier de prendre son portefeuille et les clés de sa nouvelle voiture qu'il n'a d'ailleurs jamais essayée. Ce sera aujourd'hui la grande première, c'est une des dernières-modèles autant dire que pas n'importe qui ne peut l'avoir. Ce petit bijou, était encore un caprice de Monsieur. Il l'avait vue quelques jours plus tôt, il a tout de suite flashé sur elle "un bel homme doit avoir une belle voiture" comme il dit, c'est donc ainsi que c'est passer l'achat. Il s'installa au volant de sa voiture et la démarra. A vrai dire, il ne sait pas vraiment où il doit aller. Il sait que ça n'est pas dans les bidonvilles, mais plutôt dans les quartiers pauvres, mais ils sont assez grands et il n'est allé qu'une fois, un soir où il était plutôt énervé... Tant pis il fera tout au feeling. Bidouillant rapidement les nombreux boutons de l'auto pour retirer la radio, il essayait de rester concentré sur la route. Mais il avait confiance, s'il n'a jamais eu besoin d'aller en cours normalement c'est aussi grâce à sa mémoire. Tout pour lui, il est pour lui ce qui se rapproche de la perfection. Vantard ? Il assume voyons.

[...]

Il était à présent dans les quartiers pauvres, certains tags remplissaient les murs et les vieux bâtiments étaient tout sauf classe. Brian ne connaît pas tout ça, il a toujours vécu dans le luxe et le confort voir ce genre de chose était toujours un peu surprenant pour lui même s'il connaissait plus que bien le monde qui l'entoure. Il venait également de faire plusieurs fois le tour du quartier sans trouver la maison qu'il fallait, cette maison qu'il a vue quelques jours plus tôt. Il n'est pas du genre à baisser les bras non, il est même plutôt pour ne pas dire très têtu, il déteste avoir la sensation d'avoir raté quelque chose, c'est un sentiment horrible selon lui. Mais son idée, n'était-elle pas folle ? Retrouvé la maison ou vit un IA, qu'il a percuté quelques jours plus tôt et parlé à son propriétaire pour savoir la raison de son dysfonctionnement où... Autre. Peu de personnes le feraient certes, mais c'est aussi pourquoi Brian est unique en son genre. Mais dans tous les cas, ce n'est pas maintenant qu'il pourrait réussir son plan, devait-il abandonner ? Plus il avançait moins il reconnaissait les rues mais c'est quand il faillit faire demi-tour qu'il vue une maisonnette, un peu plus retiré que les autres mais aussi bien plus vieille et sale. Le mur était blanc enfin... Blanc cassé à présent, quelque endroit était fissuré et sur une des fenêtres il manquait la vitre. Il aurait pu simplement partir, mais... Il avait une impression de déjà vue, c'est donc ainsi qu'il se gara devant cette maison. Sortant rapidement de son véhicule, il ouvra facilement ce qui servait de "portail" et respirant un bon coup, il sonnait à la porte.
Quelques instants fallut pour qu'un jeune homme qui devait avoir maximum la vingtaine, un sourire radieux sur les lèvres ouvre la porte.

-Mayron ! Tu as faits vite !

Le sourire du jeune homme s'effaça après avoir vu que ce n'était pas celui qu'il attendait.

-Q-Qui êtes-vous...? continua-t-il.

Brian mit quelques secondes avant d'analyser la situation. Mayron devait être l'IA auquel il c'est bousculé quelques jours avant... Et comme ce garçon a l'air d'être assez jeune, ça devrait être facile de le mener un bateau, un fin sourire se dessina sur les lèvres du décolorer. Alors qu'il regardait son vis-à-vis d'un air qui se voulait ému. Il ne savait pas encore ce qu'il devait dire mais... Il y est arrivé surement. Il décida quelques secondes après, de prendre le jeune homme dans ses bras, telle une vieille connaissance.

-Je suis si content de vous retrouver... Vous êtes le propriétaire de Mayron, n'est ce pas ? Dieu... Je l'ai cherché pendant tellement longtemps...

-Vous connaissez Mayron ?
questionna le plus jeune.

-bien sûr... Sinon je ne serais pas là.

Lâchant rapidement le jeune homme de ses bras, celui-ci l'invita rapidement à l'intérieur. C'était presque bon pour Brian, n'attendant pas qu'on lui dit une deuxième fois Flower Boy accédés a l'entrée, propre mais en mauvais état, endroit à éviter à tout prix quoi... Il s'asseyait ce qui servait de canapé avant de fixer le jeune homme.

-Enfaite... Je m'appelle Brian O'connel. Dit-t-il un sourire sur les lèvres.

-Enchanté... Je suis Gu Won Kim.

Gu Won Kim...? Tiens, de quelle origine est ce nom ? Au pire tant pis ça n'intéresse pas le Coréen de toute façon. Se mettant à regarder autour de lui, il cherchait ce qui pourrait être une quelconque preuve. D'ailleurs, où est Mayron ? Il le laisse se balader seul ainsi ? Est-il encore une de ces personnes qui considère leurs IA comme un humain et non comme un objet ? Stupide gamin...

-Et... Comment avez-vous connu Mayron ?

-Comment j'ai connu Mayron ? C'était il y a longtemps à présent... Je ne suis qu'un réparateur d'I. A vous savez... Mais j'ai participé à sa création, puis on a rapidement sympathisé. Malheureusement on s'est perdu de vue... J'aimerais tellement le revoir. D'ailleurs, de quelle agence est-elle déjà...? N.E.C.R.A. ou Gentleman Project ? J'ai un trou de mémoire...

Brian était lui-même étonner du mensonge qu'il venait de sortir sans grandement réfléchir, mais il n'en était que meilleure et la réaction ne sera que plus bonne. Tortillant doucement ses mains il fixe le sol pour se donner un genre, le croyait-il ? Et s'il découvre la vérité... Qu'est-ce qui se passera ? Il n'eut pas le temps de se poser d'autre question que la voix de ce dernier la sortie de ses pensées.

-Gentleman Projet ! Votre rencontre est si...

Gentleman Project alors... Un IA de protection donc. Après tout vue l'état de sa maison, il en avait bien besoin. Ce n'est pas un quartier sûr. La moitié de la phrase prononcée la porte s'ouvrit de nouveau pour laisser voir l'I. A en question, le dénommer Mayron. Pas de doute, c'était donc bien chez lui. Brian trépigné d'impatience, quand le cyborg remarqua sa présence son impression changea radicalement. Oui la technologie est maintenant bien avancée.

-Ça fait longtemps dis donc. Dit-t-il un sourire sur les lèvres.

Le cyborg se mit à fixer son propriétaire, puis Brian et une nouvelle fois son propriétaire comme pour lui demander ce que le décolorer fait ici. Mais ça, il le découvrira bien assez tôt.

- Je peux savoir qu'est-ce-que tu fais ici ? L'autre jour ça ne t'a pas suffi de me rentrer dedans ? Ou tu veux que ça recommence ?

La question n'est plus à se poser, Mayron se souvient de lui. Mais il ne faudrait pas que ça bousille son plan... Se relevant du canapé, il s'approcha doucement de l'I. A le détaillant sans aucune gêne, avant de se mettre à sourire.

- Mais de quoi parles-tu donc ? tu ne m'as pas oublié quand même . On s'est rencontrés il y a longtemps, j'en parlais même à Gu Won. N'est-ce pas ?

- Tu sais, avant que tu ne le rencontre. C'est émouvant comment s'est arrivé en parlant de ça. commenta le plus jeune.

Un sale sourire sur le visage, le fashionista continuait à fixer l'I. A ce demandant ce qu'il pourrait répondre à ça. Mais à la place de toute réponse il agrippa le bras de celui-ci et l'attira a l'extérieur avant de le plaquer avec dureté contre son véhicule en le fixant froidement.

- Qu'est-ce-que tu fiches ici ?

Ce qu'il fiche ici ? Plusieurs réponses étaient possibles à sa question. Tellement de réponse, des romans même. Et pourtant il continua à le fixer, comme s'il cherchait ce qu'il allait dire. Juste pour faire du "suspense".

-Tu m'as manqué voyons, tu m'intrigues trop... Vois-tu ?

Code © Nowadays




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Hello, i'm ♕ Invité

MessageSujet: Re: Qu'est-ce-que tu fiche ici ? ~Brian~   Lun 11 Mar - 21:12


Laisse-moi.
Arrêtes de me suivre comme ça, Brian !



Pendant le temps que cet humain réponde, MAYRON sentit sa patience lentement s'envoler. Il n'était pas patient de nature de toute façon, mais là en voyant cette vulgaire chose devant lui s'amuser de cela, ça l'énervait encore plus qu'il ne l'était déjà. Il sentit sa main qui était toujours en train d'entourer le bras de celui-ci lentement se serrer et il le savait s'il serrait trop il pourrait lui casser le bras sans aucune difficulté mais il n'était pas assez.. Sadique ? Ni méchant ? pour faire cela, il le lâcha donc d'un coup sec à sa réponse, ce mettant à le fixer d'un regard polaire et sans émotions. Il aurait pu le fixer ainsi pendant un long moment si Gu Won ne serait pas arrivé pour lui demandé ce qu'il se passait. MAYRON tourna alors juste son regard vers celui-ci avant d'attraper de nouveau le bras de cet « homme » aux cheveux roses dans sa main avant de l’entraîner avec rapidité jusqu'à un endroit plus loin et isolé. Il savait que Gu Won allait être assez intrigué et aussi triste qu'il ne lui ait pas répondu mais il était trop énervé pour dire
quoique se soit et puis il ne voulait vraiment pas que Gu Won entre dans cette histoire, il ne devait rien apprendre, ni savoir des choses de plus qu'il ne savait déjà. En gros, il ne voulait juste le protéger de tout ça.



Pendant un petit moment, il entraîna Brian derrière lui, se fichant si celui-ci était d'accord de se faire traîner de la sorte ou pas, il n'avait pas le choix de toute façon. Puis une fois assez éloigné de la maison à son goût, MAYRON lâcha alors pour la deuxième fois le bras de Brian qui devait avoir des fourmis dans celui-ci en voyant la façon dont il le bougeait comme pour refaire passer le sang. Mais MAYRON n'y fait pas vraiment attention, il se mit à le détailler longuement, se demandant si après tout cet humain était bien un mâle et pas plutôt ce genre de femme qui ressemblait à des hommes. Il sentit même un léger sourire moqueur s'afficher sur ces lèvres en trouvant que cet humain s'habillait d'une façon assez.. Spéciale et bien trop voyante à son goût mais après chacun ses goûts, mais là quand même.. Il n'eut pas le temps de finir sa pensée que l'autre personne en face de lui se mit à s'approcher, d'une façon, de lui qu'il n'aimait pas, vraiment pas. Il se sentait comme une chose très intéressante qu'une personne était en train de détailler et ça MAYRON détestait, juste Gu Won pouvait un jour faire cela, mais il était sûr qu'il ne le ferait jamais ; Gu Won était bien trop différent des autres humains mais il ne savait pas vraiment pourquoi il pensait cela, peut-être parce qu'il était tout simplement.. Gu Won ? Pendant ce temps Brian c'était bien rapprocher et attendait, à l'avis, de MAYRON une réponse. Une réponse à quoi ? A cette connerie qu'il avait sortie avant ? MAYRON ferma momentanément ses yeux comme pour calmer ses systèmes et ses ventilateurs qui s'était légèrement accélérés sous l'énervement avant de lentement dire :



- Je t'ai manqué ? Vraiment ? Moi je t'avais complètement oublié de ma vie.. Et j'vois pas en quoi je t'intrigue, je n'suis qu'un pauvre I.A qui s'occupe d'un adolescent, alors voudrais-tu bien me laisser très cher.. Comment tu t'appelles déjà ? Bref, je m'en fous en fait. Laisse-moi tranquille.



Après ses mots, MAYRON se détourna de Brian et le laissa seul, s'en fichant complètement de sa réponse, s'il répondait bien sûr. MAYRON voulait maintenant pouvoir être seul et ne plus être ennuyé par tout cela, il était du genre à être facilement irritable et tout cela l'avait plus qu'énervé. Il serrait les poings à sent faire craquer l'acier qui était sous sa fausse peau, mais heureusement ce n'était rien, il ne serrait pas encore assez pour s'arracher lui-même ses doigts et puis il n'avait pas vraiment envie de faire cela, comment pourrait-il protéger Gu Won en ayant ses mains à moitié écrabouillées ? Question inintéressante sur le moment. Il marchait à grands enjambés jusqu'à un endroit assez reculer du quartier. Personne ou presque ne venait ici, trop dangereux soi-disant pour les humains. Mais pas pour un I.A par contre. Alors MAYRON venait souvent ici, même si Gu Won lui demandait toujours de ne pas y aller parce qu'il y avait souvent des tuiles des toitures des maisons qui tombaient ou des murs qui s'écroulaient à cause de la force du vent qui même lui était maintenant plus fort comparé à eux. Mais MAYRON se sentait assez détendu en cet endroit, c'était calme, isolé et tranquille, et surtout dénué d'humain, de leur cri, rire, voix, enfin bref tout ce qui peut être assez énervant aux yeux de MAYRON. Ici nous entendions juste les chants des oiseaux qui était perchés sur d’immenses arbres qui eux étaient à moitié encastrés dans les vieilles battisses encore debout. Enfin.. A moitié debout, elles s'étaient encore plus détruites que les autres maisons du quartier. C'était en plus la partie de celui-ci qu'on appelait le « coin des morts » soient disant des gens était mort ici, sous les éboulements de leurs maisons, qui elles s'était écroulées de façon inexplicable durant une nuit en 2024. Depuis cette nuit, il y a pour légende qui disait que cet endroit était interdit pour les vivants, que si un venait ici il pouvait a tout moment mourir, que les morts se vengeaient contre ceux qui pouvait vivre, respirer, et pouvoir faire tout ce qu'eux n'avait pas pu faire. Mais MAYRON lui.. N'était pas vraiment vivant non ? Il n'était qu'une machine. Et puis toutes ses légendes humaines sont pour lui que pure idiotie. Comme si des morts allaient revenir sur un monde aussi pourri pour ensuite se venger sur des personnes qui elles sont peut-être innocentes ou trop débiles pour juste savoir ce qui s'est passé ici ? Ça ne servirait à rien, enfin, c'est ce que MAYRON pensait. Gu Won lui disait toujours qu'il avait une vision bien à lui du monde, que c'était même assez triste.. Sûrement. Pensa MAYRON.



Il marchait donc sur les décombres de ses maisons d'un pas maintenant devenu léger et plus détendu quand d'un coup il t’entendit quelqu'un pester une insulte contre une branche qui devait sûrement lui être rentrée dans le visage. MAYRON soupira longuement de lassitude. Il n'était pas bête et savait directement qui se trouvait derrière lui en cet instant même. Il s'arrêta alors dans sa marche sans pour autant se retourner, il mit ses mains dans ses poches pour ainsi contrôler celles-ci qui avaient juste envie d’agripper l'homme qui était derrière lui puis de le lancer le plus loin possible qu'il pouvait, donc assez loin.



- Hé ! Tu aurais pu m'entendre ! En plus, où vas-tu commences ça ? Et puis c'est quoi cet endroit complètement détruit ? T'aimes être dans des taudis ? Ou sinon tu aimes les choses morbides parce que je sais qu'ici..



Entendit-il après plusieurs secondes de silence si beau aux oreilles de MAYRON. Ce silence qui lui manquait d'un coup fortement, il n'écouta même plus les paroles de l'autre, cela le blasait plus qu'autre chose. MAYRON ferma alors une nouvelle fois les yeux pour essayer de ne pas s'énerver une seconde fois et lui dire de se taire. Puis il se mit à penser : Un jour cet humain allait avoir des problèmes.. Puis sans même savoir si Brian avait fini de parler MAYRON dit d'un coup d'une voix assez calme comparer à son état intérieur qui lui était en ébullition, même s'il essayait de rester calme, voir cet humain le suivre l'énervait extrêmement.



- Et moi je peux savoir pourquoi tu m'as suivi ? Je ne t'ai pas dit de me laisser tranquille ? Ou sinon tu as du mal avec le japonnais ? Tu veux que je te parle dans une autre langue ? J'ai des programmes du genre.



Disait-il avec ironie en se tournant lentement vers l'autre personne qui était derrière lui, il remarqua alors qu'il s'était légèrement sali au niveau du pantalon, il avait sûrement dû essayer de le suivre comme un bon petit chien.



Revenir en haut Aller en bas


Hello, i'm ♕ Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qu'est-ce-que tu fiche ici ? ~Brian~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'est-ce-que tu fiche ici ? ~Brian~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fiche] judoBoy
» [Fiche] jeune-demon et radine
» [Fiche] Sombre-Panda
» Fiche d'accueil et de présentation
» [Fiche] Pierman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.A ✖ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE :: tokyo :: « habitations. 住宅 » :: Quartier Pauvre :: Gu Won & MAYRON-